Crues de la Seine : 150 personnes évacuées en Seine-Maritime avant de nouveaux débordements

Crues de la Seine : 150 personnes évacuées en Seine-Maritime avant de nouveaux débordements

La Seine déborde à la Bouille (Seine-Maritime). © Amaury Tremblay

Le
Par : Pierre Durand-Gratian

La Seine a atteint des niveaux qui ont dépassé la crue de juin 2016 en Seine-Maritime et dans l'Eure. Des débordements sont à nouveaux prévus jeudi 1er février 2018.

La Seine n'en finit plus de déborder. Dans la nuit de mercredi 31 janvier au jeudi 1er février 2018, les niveaux ont largement dépassé ceux de la crue de juin 2016 pour le tronçon Poses-Oissel, avec 10,96 m relevés à Elbeuf, contre 10,67 m en 2016. 

Sur le tronçon allant de Rouen à Heurteauville, les niveaux ont été équivalents à ceux du mois de janvier 2018 après la tempête Eleanore, avec tout de même 9,45m à Duclair (contre 9,22m en 1999).

Selon un premier bilan de la préfecture, 150 personnes ont été évacuées et relogées et 31 habitations ont été inondées en Seine-Maritime. Aucune victime n'est à déplorer.

    • Lire aussi : La Seine est en crue dans l'agglomération de Rouen [photos et vidéo]

Seine-Maritime et Eure restent placés en vigilance orange pour inondations, jeudi 1er février 2018. Le fleuve doit à nouveau déborder pour les prochaines pleines mers, dans l'après-midi pour l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime). Les forts coefficients de marée, (107 et 109 jeudi) ralentissent considérablement la décrue, tout comme les conditions météos avec les averses qui se poursuivent.

La préfecture active son COD

Mercredi 31 janvier 2018 dans la soirée, la préfecture de Seine-Maritime a activé son centre opérationnel départemental. Il permet de regrouper les moyens nécessaires à la conduite stratégique d'un tel événement.

La circulation sur la Seine est interdite entre Caudebec-en-Caux et Rouen, au moins jusque dans la soirée du jeudi 1er février 2018. La circulation devrait à nouveau être coupée sur certains axes secondaires et sur les trémies à Rouen au moment des débordements.

Sébastien Lecornu sur le terrain

L'ancien président du département de l'Eure, désormais secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique, Sébastien Lecornu, se rend sur le terrain aux Andelys (Eure), jeudi 1er février à 11h, pour faire le point sur ces crues et inondations. L'état de reconnaissance de catastrophe naturelle devrait être déclaré après la décrue.


1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques