En ce moment : Trustfall - PINK Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

[Vidéo] Mort de Sulivan à Cherbourg. Des centaines de personnes réunies à la marche blanche : "On veut que justice soit faite"

Faits Divers. Il y avait beaucoup d'émotion, mercredi 12 juin lors de la marche blanche à Cherbourg, organisée en hommage à Sulivan, tué trois jours plus tôt par le tir d'une policière. Des centaines de personnes étaient présentes.

[Vidéo] Mort de Sulivan à Cherbourg. Des centaines de personnes réunies à la marche blanche : "On veut que justice soit faite"
Une marche blanche était organisée, mercredi 12 juin dans l'après-midi, dans le quartier des Provinces à Cherbourg.

Une marche blanche était organisée, mercredi 12 juin dans l'après-midi, dans le quartier des Provinces à Cherbourg en hommage à Sulivan, tué par le tir d'une policière lors d'un contrôle des forces de l'ordre alors qu'il tentait de s'échapper à pied après avoir bousculé un des fonctionnaires. Des centaines de personnes étaient présentes pour se souvenir d'un "gentil garçon". Il y avait beaucoup d'émotion. "Ici, tout le monde le connaissait, c'était quelqu'un de bien", raconte une jeune habitante du quartier. La marche blanche a commencé vers 14h après une prise de parole du frère de Sulivan : "Merci à tous d'être là !"

Le départ de la marche blanche a été donné du city stade plateau.

Une banderole avec écrit dessus "Repose en paix frère".

La famille en tête de cortège avec une banderole "Repose en paix Suli".

"Repose en paix Suli"

La famille de Sulivan s'est retrouvée en tête de cortège avec une banderole où il était écrit dessus "Repose en paix Suli". En silence, les participants ont quitté le city stade plateau dans le quartier des Provinces, et ont remonté l'avenue de Normandie avant de se rendre dans la rue Waldeck-Rousseau. Une fois sur les lieux du drame, le frère a repris la parole : "On est tous très peinés, on veut que la justice soit faite, on va aller chercher la victoire jusqu'au bout, on va tout donner, on va arracher tout avec les dents, on va y aller avec les tripes." Avant une minute d'applaudissements.

Le frère de Sulivan s'exprime avant une minute d'applaudissements.

Violences urbaines : un appel au calme

Le frère de Sulivan a ensuite appelé au calme après les violences urbaines dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 juin, et les tirs de mortiers la nuit dernière. Il ne veut plus que cela se reproduise : "Les dégradations, on ne cautionne pas", confie-t-il. "Les gamins qu'on a surpris à faire ça, les parents s'il vous plaît, tenez vos enfants, ils n'ont rien à foutre dehors à 2h du matin à caillasser des arrêts de bus."

Le frère de Sulivan appelle également au calme après les dégradations commises dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 juin.

Le cortège a traversé l'avenue de Normandie.

La marche blanche s'est faite dans le silence.

Le cortège est ensuite arrivé rue Waldeck-Rousseau à l'endroit où Sulivan est décédé.

Mehdi, le frère de Sulivan, a ensuite pris la parole avant une minute d'applaudissements.

Les dernières informations sur le drame

La policière a été mise en examen pour homicide volontaire et placée sous contrôle judiciaire strict. Elle a interdiction de paraître à Cherbourg-en-Cotentin et ne peut plus détenir ou porter une arme. Par ailleurs, la mère de Sulivan a décidé de déposer plainte contre la fonctionnaire pour homicide volontaire. De son côté, le parquet de Cherbourg s'est exprimé, mercredi 12 juin à la mi-journée, sur deux des trois occupants du véhicule - la troisième personne étant Sulivan. Le conducteur, originaire de Caen, a été condamné à huit mois d'emprisonnement aménageables. Ce dernier a aussi une interdiction de séjour à Cherbourg. La deuxième personne, originaire de Cherbourg, a été libérée avec un classement sans suite.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Charmant et spacieux studio
Charmant et spacieux studio Vence (06140) 770€ Découvrir
Beaulieu
Beaulieu Caen (14000) 0€ Découvrir
MAISON BREHAL
MAISON BREHAL Bréhal (50290) 400€ Découvrir
Automobile
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre enceinte JBL PartyBox Encore
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
[Vidéo] Mort de Sulivan à Cherbourg. Des centaines de personnes réunies à la marche blanche : "On veut que justice soit faite"