En ce moment : MIDDLE OF THE NIGHT - ELLEY DUHE Ecouter la radio

Cagny. Sucrerie Cagny : "Nous ferons tout pour faire payer Südzucker"

Le ministre de l'agriculture Didier Guillaume était en visite à Cagny (Calvados) ce mercredi 27 mars 2019. Devant les salariés de la sucrerie, les planteurs de betteraves et les élus locaux. Il a assuré que le Gouvernement fera tout pour contraindre Südzucker à revoir son projet de fermeture.

Cagny. Sucrerie Cagny : "Nous ferons tout pour faire payer Südzucker"
Didier Guillaume s'est exprimé devant les salariés de Cagny, les planteurs de betteraves et les élus locaux - Charles de Quillacq

Salariés, intérimaires, planteurs de betteraves, élus locaux, préfet… Ils étaient tous là ce mercredi 27 mars 2019 pour entendre le ministre de l'agriculture. Didier Guillaume était en visite à la sucrerie de Cagny (Calvados) pour faire le point sur le projet de fermeture de l'usine d'ici 2020.

Il y avait tout de même un absent, le propriétaire de l'usine, l'Allemand Südzucker, maison mère de l'entreprise Saint-Louis. Aucun de ces représentants n'était présent. 

Si Südzucker ne change rien il paiera cher

Objectif de la visite : rassurer et présenter la stratégie du Gouvernement pour infléchir le plan du sucrier Südzucker. Il faut dire que depuis l'annonce de la fermeture de deux sucreries françaises, dont celle de Cagny, le géant Allemand campe sur ses positions sans vouloir envisager le projet de reprise du site par les betteraviers : "Dans les réunions qu'on a pu avoir avec le groupe, on s'est confronté à un mur" a indiqué Didier Guillaume. 

Alors, pour le ministre de l'Agriculture, il s'agit de montrer à Südzucker que son projet de fermeture tel qu'il l'envisage lui coûtera très cher : "Ce groupe a bénéficié d'aide de l'État, si rien ne change, il va devoir rembourser ce qu'il nous doit." préviens le ministre. Il ajoute : "Nous irons jusqu'au bout [...] pour que ça coûte le plus chère possible à cette entreprise"

Didier Guillaume : "Nous irons jusqu'au bout[...]"

L'union fait la force

C'est toute une filière et un territoire qui sont unis pour éviter la fermeture de l'usine, un atout majeur selon Loïc Touzé : "C'est un exploit ! Par son comportement, Südzucker a réussi à unir tout le monde contre lui."

    • BONUS AUDIO - Le reportage de Tendance Ouest

REPORTAGE : Didier Guillaume à Cagny

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cagny. Sucrerie Cagny : "Nous ferons tout pour faire payer Südzucker"