[Rencontre] Nouvelle journée de mobilisation dans les Ehpad, un directeur d'établissement se confie

Comme c'était déjà le cas fin janvier 2018, jeudi 15 mars 2018 est une nouvelle journée nationale de grève dans les Ehpad, autrement dit les maisons de retraites. Entre vieillissement de la population et baisse des dotations budgétaires, la situation est intenable. Laurent Vivier, directeur de plusieurs établissements dans l'Orne livre son analyse de la situation.

[Rencontre] Nouvelle journée de mobilisation dans les Ehpad, un directeur d'établissement se confie

Pour Laurent Vivier, le modèle des Ehpad créé dans les années 90 ne correspond plus aux besoins des années 2020.

Par Eric Mas

Jeudi 15 mars 2018 les personnels des Ehpad vont manifester pour alerter le gouvernement. Comme c'était déjà le cas en janvier ils dénoncent un manque en moyens financiers et en personnel, mais aussi des conditions de travail qui se dégradent du fait du vieillissement de la population. Laurent Vivier, directeur de l'Ehpad des Andaines à Couterne et à La Chapelle d'Andaine (Orne), également responsable dans l'Orne de la Fédération Hospitalière de France :

0:00
0:00

Le personnel, variable d'ajustement

Les dotations budgétaires en baisse impliquent moins de personnel, davantage de pression, avec des patients plus âgés et davantage grabataires, avec un manque de médecins, des résidents aux exigences plus importantes, mais des pensions de retraites en baisse ... la situation est inextricable :

0:00
0:00

Laurent Vivier fait le point sur l'évolution de la situation dans son établissement qui compte 185 lits et 132 " équivalents temps plein ", sur 2 sites. :

0:00
0:00

Cette situation est dénoncée par le personnel … mais aussi par les directeurs d'établissements :

0:00
0:00

Les Ehpad coincées entre baisse des dotations et besoins croissants

Les Ehpad se retrouvent pris dans un effet " ciseau " avec moins de dotations financières, mais davantage de besoins pour faire face à la situation :

0:00
0:00

Pour Laurent Vivier, directeur de l'Ehpad des Andaines et responsable dans l'Orne de la Fédération Hospitalière de France, il faut d'urgence des états généraux du secteur médico-social, pour faire face à un choix de société concernant la population française vieillissante :

0:00
0:00

À l'Ehpad des " Andaines " comme dans les autres maisons de retraites: personnels, familles, patients, manifesteront jeudi 15 mars 2018 pour alerter le gouvernement sur la situation des Ehpad. Seront-ils davantage entendus qu'au mois de janvier ?...

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES