En ce moment : ET BAM - MENTISSA Ecouter la radio

Vimont. Calvados : elle frappe et vole la jeune femme qui doit de l'argent à son compagnon

Une jeune femme étant redevable de 250 euros se voit agressée par la compagne de celui a qui elle doit cet argent. Cette dernière a été jugée par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) le jeudi 4 janvier 2018.

Vimont. Calvados : elle frappe et vole la jeune femme qui doit de l'argent à son compagnon
Un couloir du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Jeudi 4 janvier 2018, Élodie Anne âgée de 31 ans a été jugée par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour vol avec violence en récidive. Les faits ont eu lieu à Vimont au sud-est de l'agglomération dans la soirée du dimanche 19 novembre 2017. Elle ne s'est pas présentée à l'audience.

Elle se mêle des affaires de son compagnon

Ce soir-là, une jeune femme, qui est hébergée par sa grand-mère, voit arriver un couple accompagné d'un chien d'attaque. L'homme vient lui réclamer les 250 euros qu'elle lui doit, lui ayant fourni en héroïne à l'époque où elle en était consommatrice. Ils semblent trouver un accord, quand la compagne de l'homme s'en mêle. Elle la frappe violemment au visage et lui arrache son téléphone portable des mains. La victime blessée à la lèvre se voit prescrire deux jours d'incapacité totale de travail et porte plainte.

Victime fragile

Lors de l'enquête la prévenue reconnaît s'être énervée : "J'ai juste mis une claque et j'ai pris le téléphone pour couvrir un peu la dette. Elle doit tout de même une belle somme à mon copain !"

La victime présente à l'audience atteste avoir soldé sa dette et récupéré son portable depuis l'agression. Son avocate explique qu'elle est une ex-toxicomane et qu'elle est en phase de reconstruction, ce qui la rend fragile psychologiquement et physiquement. "Elle a été agressée par quelqu'un qui n'avait rien à voir avec sa dette et qui s'est présenté chez elle avec un chien d'attaque. Je vous laisse imaginer sa peur." Sont sollicités 800 euros de préjudice moral.

Casier judiciaire particulièrement déplaisant

Le procureur rappelle un casier judiciaire particulièrement déplaisant qui a amené la prévenue à être incarcérée à plusieurs reprises : sept mentions pour vols, dégradations, menaces, appels téléphoniques malveillants… Il requiert six mois de prison ferme.

Élodie Anne écope de six mois de prison ferme avec aménagement impossible, de 300 euros de préjudice moral et de 500 euros de frais de justice.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Vimont. Calvados : elle frappe et vole la jeune femme qui doit de l'argent à son compagnon