En ce moment : LITTLE BIT OF LOVE - TOM GRENNAN Ecouter la radio

Saint-Étienne-du-Rouvray. Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : un raté des services de renseignement, affirme Médiapart

Les services de renseignement savaient pour l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) qui a coûté la vie au père Hamel en juillet 2016 et auraient cherché à dissimuler leur raté, selon une enquête de Mediapart, publiée jeudi 4 janvier 2018 dans la soirée.

Saint-Étienne-du-Rouvray. Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : un raté des services de renseignement, affirme Médiapart
Une note de la DRPP à la DGSI n'aurait jamais été transmise dans les temps, selon l'enquête de Mediapart.

L'attentat qui a coûté la vie au père Hamel aurait-il pu être évité ? C'est en substance la question que pose l'article de Matthieu Suc pour Mediapart (article payant). Selon ses informations, les services de renseignement étaient au courant de l'attaque qui se préparait sur l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), près d'une semaine avant les faits. Mais l'information n'a jamais été transmise à temps. Pire encore, les services de renseignements auraient falsifié un document en le postdatant pour cacher leur raté.

Problème de transmission entre les services

C'est la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP) qui aurait intercepté un message de l'un des auteurs de l'attaque sur la messagerie cryptée Telegram. Un message dans lequel aucun doute ne pouvait être laissé sur les intentions de l'auteur qui parlait directement de cibler l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Le problème : ce message devait être transmis à la Direction générale de la sécurité intérieure, qui est le service compétent pour Rouen et sa région. Et c'est là que le bas blesse. La note devait être validée par plusieurs niveaux hiérarchiques avant d'être transmise et ne l'a finalement jamais été à temps. Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean passent à l'acte le 26 juillet 2016.

La DRPP aurait alors demandé à un fonctionnaire de falsifier la note en la postdatant pour se couvrir, selon le site d'investigation.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Étienne-du-Rouvray. Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : un raté des services de renseignement, affirme Médiapart