En ce moment : GOOD 4 U - OLIVIA RODRIGO Ecouter la radio

Saint-Étienne-du-Rouvray. Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : de nouvelles révélations sur les ratés des services de renseignement

Le Canard Enchaîné révèle, mercredi 31 janvier 2018, que trois services de renseignement avaient repéré l'un des auteurs de l'assassinat du père Hamel, le 26 juillet 2016 à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), sans être capables d'agir.

Publié le 31/01/2018 à 12h12 - Par Pierre Durand-Gratian
Saint-Étienne-du-Rouvray. Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : de nouvelles révélations sur les ratés des services de renseignement
Un an après, Saint-Étienne-du-Rouvray rendait hommage au père Hamel devant l'église dans laquelle il a été assassiné. - Tendance Ouest

Les révélations du "palmipède" viennent confirmer, et même appuyer celle d'un premier article de Mediapart du 4 janvier 2018. Selon l'hebdomadaire, trois services de renseignements suivaient la trace d'Adel Kermiche, l'un des auteurs de l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). Des notes ont été rédigées mais des problèmes de coordinations ont empêché de déclencher une procédure d'urgence.

    • Lire aussi : Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : un raté des services de renseignement, affirme Médiapart

Comme l'annonçait Médiapart, l'Inspection générale de la police nationale a confirmé dans son enquête que la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris pistait Adel Kermiche. Des notes du service témoignent de l'activisme du terroriste sur le réseau crypté Telegram sur lequel il prévenait de l'imminence d'un passage à l'acte.

    • Lire aussi: Hommage au père Hamel : retour en images sur la cérémonie de Saint-Étienne-du-Rouvray

Selon le Canard Enchaîné, la Direction du renseignement militaire s'était aussi infiltrée sur le réseau et a rédigé trois notes sur Adel Kermiche, les 22, 25 et 26 juillet 2016, le jour même de l'assassinat du père Hamel. Des notes qui "rapportaient notamment les propos menaçants du terroriste à l'encontre d'églises", selon l'hebdomadaire. Les notes n'auraient pas été lues à temps…

Problèmes de coordinations

Un troisième service était aussi au courant. Le Service central du renseignement territorial a également rédigé une note transmise à tous les services de police prévenant qu'un certain Jayyed (le pseudonyme d'Adel Kermiche) appelait à commettre des attentats en France dans des lieux de culte. La procédure d'urgence n'a pourtant pas été déclenchée et la Direction générale de la sécurité intérieure n'aurait pas été prévenue, toujours selon les informations du Canard Enchaîné.

    • Lire aussi : Attentat :"la cicatrice sera longue à résorber", pour Hubert Wulfranc

L'hebdomadaire en profite pour poser la question de la coordination des services de renseignements français. Déjà après les révélations de Médiapart, Hubert Wulfranc, député et ancien maire de Saint-Étienne-du-Rouvray, estimait que l'attentat aurait pu être évité.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Étienne-du-Rouvray. Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray : de nouvelles révélations sur les ratés des services de renseignement