En ce moment : QUI ON EST - M POKORA Ecouter la radio

Préaux-Bocage. Calvados. Par son silence elle se rend complice de vol

Un jeune couple, âgé d'une vingtaine d'années, ont été jugés le jeudi 3 novembre 2016 par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour vol aggravé commis à Preaux bocage, au sud-ouest de Caen, le mardi 27 septembre 2016. Seule la jeune femme était présente à l'audience.

Préaux-Bocage. Calvados. Par son silence elle se rend complice de vol
L'entrée du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) une jeune femme de 20 ans comparaissait le jeudi 3 novembre 2016 pour répondre de vol aggravé commis le mardi 27 septembre 2016 à Preaux bocage, au sud-ouest de Caen. Trois comparses étaient compromis dans le délit. L'un, majeur, ne s'est pas présenté à l'audience, les deux autres, mineurs, ont été déférés devant le juge pour enfants.

Elle les véhicule pour rendre service

Ce mardi 27 septembre 2016, la jeune fille, étant la seule à avoir son permis, accepte de véhiculer trois garçons de ses connaissances. A Preaux bocage, ils descendent de voiture et lui demandent de les attendre.

Ils reviennent les bras chargés, direction Easy Cash

Les trois individus regagnent la voiture les bras chargés d'objets divers (sac à main, lecteur DVD, médailles de ski, bronzes, bijoux...) et la somment de les emmener au magasin Easy Cash situé à Caen, connu pour acheter et revendre les objets des clients. Suite à ça, elle reçoit royalement 30 euros pour ses bons services.

"Je ne savais pas"

"J'ignorais que j'allais me rendre complice d'un cambriolage" se justifie-t-elle devant la cour. Le président est surpris qu'elle ne se soit pas étonnée de devoir les emmener revendre tous les objets qu'ils avaient dans les bras. "J'avais peur d'appeler les gendarmes."

Requalifier le délit de vol en recel

Son casier judiciaire est vierge, plaide son avocat, il n'en est pas de même pour le jeune de 18 ans. Elle travaille et n'a pas le profil d'une voleuse. Elle a été dépassée par les événements. Le délit de vol doit être requalifié en recel.

Prison avec sursis

Ce qui est fait. Le recel est avéré dans la mesure où elle a accepté les 30 euros. Elle écope de 2 mois de prison avec sursis. Son complice quant à lui, reconnu comme voleur, est condamné à 6 mois de prison avec sursis. Ils devront dédommager solidairement les victimes de 3 785 euros de préjudice matériel et de 1 000 euros de préjudice moral.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Préaux-Bocage. Calvados. Par son silence elle se rend complice de vol