En ce moment : STAY (FEAT JUSTIN BIEBER) - THE KID LAROI Ecouter la radio

Caen. Caen : un agent d'assurance détourne près de 20 000 euros 

À Caen (Calvados) une femme agent d'assurances du groupe AXA empoche pour près de 20 000 euros de cotisations d'assurés de 2011 à 2014. Elle a comparu le jeudi 20 octobre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen pour abus de confiance et chèques contrefaits. RECIT

Caen. Caen : un agent d'assurance détourne près de 20 000 euros 
L'un des couloirs du tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

En l'espace de deux ans, l'employée âgée de 48 ans, de l'agence d'assurances cannaise AXA a détourné près de 20 000 euros, elle devait en répondre le jeudi 20 octobre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen.

Relations de confiance

Le père de la prévenue était à la tête de cette agence, reprise par AXA en 2010. Celle-ci y travaillait donc déjà, et de part son antériorité une relation de confiance s'établit avec les deux nouveaux agents qui arrivent en 2012.

Des dysfonctionnements apparaissent

Mais les deux hommes voient apparaître des dysfonctionnements au niveau des comptes, certains assurés se plaignent, ne comprenant pas pourquoi ils sont mis en demeure, les dossiers sont en désordre.

L'agence gérant 3000 polices d'assurance, les recherches sont fastidieuses.

"Pour moi, c'était une sorte d'emprunt"

"J'ai falsifié des chèques en mettant mon nom à la place de celui d'AXA (son patronyme étant proche de celui de la société). Je changeais aussi parfois les contrats, à la place de "mensuel", je marquais "trimestriel".

Cela me donnait le temps de rembourser car pour moi c'était une sorte d'emprunt. J'ai agi de même avec des liquidités. À force, je me suis enlisée." L'enquête révèle une acheteuse compulsive.

Petit tsunami professionnel

Les deux victimes disent avoir mis quatre ans à redresser l'agence et avoir vu partir des clients qui ne reviendront jamais.

Le procureur fait remarquer que trois années de malversations sont prises en compte, mais qu'on ignore ce qui a pu se passer antérieurement. "C'est un petit tsunami professionnel. les clients n'aiment pas les erreurs dans ces choses-là. Ces faits sont très sérieux et durent dans le temps. Je requiers de la prison ferme, un sursis me semblerait insuffisant."

Condamnée à 24 mois de prison avec sursis

La cour, prenant en compte les regrets formulés par la prévenue se montre plus clémente et la condamne à 24 mois de prison avec sursis assortis de 24 mois de mise à l'épreuve.

Elle devra indemniser l'agence de 19 912 euros et verser 5000 euros à chacune des deux victimes en dommages et intérêts, à y ajouter 1000 euros de frais de justice.

A LIRE AUSSI

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
Josette 25/10/2016 - 21h11
Signaler ce commentaire

Cette personne s'en tire plutôt bien je trouve, je connais cette histoire et je pense qu'elle aurait du avoir de la prison ferme... elle a causé des torts aux patrons mais aussi aux salariés de cette entreprise! Parfois on se demande de quel côté est la justice

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Caen : un agent d'assurance détourne près de 20 000 euros