En ce moment : PS_JE TAIME - CHRISTOPHE WILLEM Ecouter la radio

Rouen, au tribunal : endettée malgré elle

Son ex-mari aurait contracté un prêt en imitant sa signature.

Rouen, au tribunal : endettée malgré elle

Le 20 juin dernier, une mauvaise surprise attend une mère de famille déjà accablée par les graves ennuis de santé de ses enfants. Le Crédit Municipal de Bordeaux lui réclame 15 000 €. Une somme qu’elle ne possède pas, ayant dû arrêter de travailler pour s’occuper de ses deux enfants malades. Il s’agit d’un rachat de crédits souscrit par son ex-mari, le 18 août 2009. Elle y figure en tant que co-emprunteuse, sa signature ayant été usurpée. Le 18 janvier, au tribunal correctionnel de Rouen, prévenu et victime en ont âprement débattu.

Elle a signé parce qu’elle était d’accord”, se défend le premier.
- Oui ! Mais les signatures sont différentes, rappelle le magistrat.
- Peut-être. Mais elle a signé. Nous étions d’accord pour faire ce prêt de 15 000 €.  
- Je ne l’ai jamais signé. Le seul emprunt que nous avons signé en commun concernait l’achat d’une voiture. Et, c’est moi qui l’ai payé”, affirme la victime.
- J’ai imité sa signature ! Mais elle était d’accord”, finit-il par admettre.

Deux mois avec sursis, c’est  la peine prononcée à l’encontre du prévenu. Il devra verser 250 € de dommages et intérêts.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen, au tribunal : endettée malgré elle