En ce moment : Fortnight (ft. Post Malone) - Taylor SWIFT Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

La "vraie vie" des élus caennais

Derrière leur fonction politique, nos élus ont une "vraie" vie faite de sacrifices et d'organisation.

La "vraie vie" des élus caennais
Rodolphe Thomas cumule aujourd'hui les charges de maire d'Hérouville, conseiller général et responsable du garage familial.

A l’heure où le cumul de mandats politiques est au cœur des débats, il en est un autre qui passe presque inaperçu : celui qui touche les élus qui ont décidé d’associer vie publique et vie professionnelle. "Dans nos fonctions politiques, les gens oublient que l’on a aussi une "vraie" vie, et un travail", témoigne par exemple Marc Levilly, qui occupe tout à la fois un poste d’adjoint au maire de Caen, une vice-présidence à l’agglomération et dirige deux cabinets de conseil et d’expertise comptable entre autres.

Comme lui, ils sont une poignée d’élus à conserver un emploi, "pour garder un pied dans la réalité", "conserver une certaine liberté, une indépendance d’esprit et de finances". Quitte à travailler 60 heures par semaine. "Mon quotidien, c’est environ un temps plein pour la politique, et un mi-temps pour mon métier", explique Jean Notari, radiologue et maire adjoint à la Ville de Caen. "Je ne vois pas les jours, ni les mois passer", renchérit Rodolphe Thomas, conseiller général, maire d’Hérouville et responsable du garage créé par son père en 1967.

"Un engagement, pas un aboutissement"

Le temps de loisir, lui, s’efface. C’est tout juste si Eric Vève, avocat, président du syndicat de transports Viacités et également maire-adjoint, s’accorde chaque semaine une heure de course pour "relâcher les tensions". Pour la plupart de ces élus, cette liberté est même inexistante. "C’est un choix de vie, compensé par des moments vécus dans ces autres cadres. On arrive parfois à s’échapper", estime pour sa part Josette Travert, qui fut tour à tour directrice d’un IUT, présidente de l’université, recteur et conserve un mandat d'adjoint au maire tandis qu’elle a pris sa retraite de l’enseignement supérieur.

Surtout, les responsabilités politiques apportent "un éclairage différent sur les choses", si l’on en croit Sonia de La Provôté, conseillère générale et médecin du travail à temps partiel, pour qui "l’investissement politique est une véritable opportunité d’expérience. Plus qu’une entreprise, cela permet de faire avancer toute une communauté".

"Un prix à payer"

Pour cette mère de quatre enfants, qui aspire à prendre un jour les rênes de Caen, il est essentiel de dissocier ses différentes responsabilités, et de hiérarchiser : "Pour moi, les enfants sont la priorité des priorités. Il faut trouver du temps quand il y en a besoin". Un avis partagé par son opposant à la dernière course au Conseil général, Jean Notari, qui revendique "un équilibre personnel impossible sans une vie privée bien cloisonnée." "En bref, conclut Eric Vève, la vie politique n’est pas un aboutissement : c’est un engagement de plus. Mener plusieurs choses de front m’épanouit intellectuellement."

Tous voient dans ce cumul de "professions" un "défi". Mais pour le relever, "il y a un prix à payer", selon Marc Levilly. "Il y a forcément une usure : on s’émousse avec le temps." En cause, "le stress" et "les sacrifices" propres aux responsabilités politiques, qui apportent aussi des dommages collatéraux dans les "autres vies". Quand Rodolphe Thomas s’est lancé dans l’aventure, certains clients ne l’ont pas suivi : "Ca n’est pas pour rien si bien peu de commerçants s’engagent en politique. Et c’est certain que, par manque de disponibilité, le noyau familial en prend un coup. Malgré tout, la vie politique reste une bien belle expérience."

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
La "vraie vie" des élus caennais