En ce moment : DOULEUR JE FUIS - STEPHANE Ecouter la radio

Jean-Luc Delarue, une carrière fulgurante

Décédé dans la nuit du 23 au 24 août des suites d'un cancer de l'estomac et du péritoine, Jean-Luc Delarue laisse l'empreinte d'un animateur et producteur prolifique et apprécié des téléspectateurs.

Jean-Luc Delarue, une carrière fulgurante

Son image qu'il a peaufinée depuis les années 90, s'est écornée ces dernières années par la révélation de ses problèmes de drogue et ses démêlés avec la justice.

Tout avait si parfaitement commencé pour Jean-Luc Delarue qui fait ses premières armes à la télévision et à la radio dès 1986. Jean-Pierre Elkabach, alors directeur des programmes d'Europe 1, le remarque et lui offre la présentation du Top 50, vite rejoint par Yvan Le Bolloch'.

Celui que la profession surnomme "l'animateur qui monte plus vite que son ombre" va taper dans l'oeil de Michel Denisot. Une opportunité qui lui permet de rentrer à Canal+ et d'assurer à l'âge de 28 ans la présentation et la production de La Grande famille, émission du midi où il rencontre son complice Florian Gazan.

Jean-Luc Delarue poursuit en parallèle ses activités radio et hérite rapidement de la tranche matinale 7h-9h sur Europe 1.

Éclosion sur France 2 avec "Ca se discute"

En 1994, sa carrière prend un véritable virage et de la vitesse. L'animateur suit Jean-Pierre Elkabach sur France Télévisions et créé la même année sa société de production Reservoir Prod. Son émission Ca se discute, basée sur les témoignages d'anonymes sur des sujets de société, graves ou plus futiles, lui permet d'accéder au clan des animateurs les plus aimés du public (plus de deux millions de téléspectateurs le suivent chaque semaine en deuxième partie de soirée) et les mieux payés du petit écran.

Son émission a connu quinze années de succès, jusqu'en juin 2009. Oreillette visible mais oreille attentive et ton sobre ont fait la marque de fabrique de Ca se discute et ont conforté la ménagère de moins de cinquante ans qui percevait l'animateur comme un gendre idéal.

Animateur à succès mais aussi producteur

Laisser des inconnus vider leur sac à la télévision, Jean-Luc Delarue en fait son beurre. Dans le sillage de Ca se discute, il lance comme producteur C'est mon choix sur France 3 avec Evelyne Thomas, Vis ma vie pour TF1, Toute une histoire sur France 2, qu'il a animé avant de laisser sa place à Sophie Davant.

Dans les années 2000, le producteur a varié les plaisirs en se lançant dans le divertissement (Stars à domicile pour TF1 avec Flavie Flament), le documentaire ou le magazine. Il a notamment lancé Stéphane Plaza en 2006 sur M6 avec Recherche appartement ou maison.

Une carrière en suspens depuis deux ans

Depuis septembre 2010, la carrière de Jean-Luc Delarue n'est plus que pointillés. Arrêté dans le cadre d'une enquête policière sur un trafic de stupéfiants, il est suspendu de l'antenne de France 2, malgré un mea culpa télévisé. Il perd la présentation de Toute une histoire et passe une année au vert, partagée entre cure de désintoxication et tournée en bus à travers la France pour sensibiliser les jeunes sur les risques de l'addiction.

Jean-Luc Delarue a fait une furtive apparition devant la caméra à la rentrée 2011, avec son nouveau rendez-vous Réunion de famille, basé sur un concept similaire à Ca se discute. Rapidement hospitalisé pour une occlusion intestinale, l'animateur annonce en décembre 2011 souffrir d'un cancer de l'estomac et du péritoine. Une nouvelle qui l'éloigne définitivement des plateaux de télévision.

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Jean-Luc Delarue, une carrière fulgurante