En ce moment : CREEP - RADIOHEAD Ecouter la radio

Alençon. Finances publiques de l'Orne : boycott du CHSCT et manifestation

C'est une première dans l'Orne : l'intersyndicale des finances publiques du département a boycotté une réunion du CHSCT avec sa direction. L'intersyndicale lance un appel à une manifestation départementale le samedi 12 octobre 2019, contre le projet en cours de restructuration de ses points d'implantation.

Alençon. Finances publiques de l'Orne : boycott du CHSCT et manifestation
(Archives) Le personnel des finances publiques étaient en grève lors de la mobilisation du 16 septembre 2019. - Eric Mas

Jeudi 26 septembre, des manifestants devant la sous-préfecture de Mortagne-au-Perche (Orne), des agents à la rencontre des passants sur le marché hebdomadaire d'Alençon, mais personne face à la direction départementale, à la réunion du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) qui était programmée ce jour-là : cette réunion a été boycottée par l'intersyndicale, pour marquer son désaccord avec le plan de restructuration en cours.

Une absence ayant également pour objectif de souligner le stress grandissant du personnel alors que la pression est de plus en plus forte de la part de la direction, pour qu'il accepte le plan de restructuration en cours. "Une collègue s'est donné la mort sur son lieu de travail à Yvetôt, en Seine-Maritime. Ce sont les mêmes méthodes qu'a connu France Telecom", explique une syndicaliste lors d'une rencontre avec la presse locale. "Ça ne peut plus durer comme ça, notre directeur départemental parle de concertation, mais sa feuille de route, c'est de réduire au maximum le service des finances. Il applique, à la lettre, y compris dans sa communication, les directives qui lui sont transmises par sa hiérarchie à Paris : désintoxiquer l'usager de son habitude à fréquenter les points de contact physique, au profit d'Internet".

Guerre de communication

Pour la Direction générale des finances publiques, le nouveau réseau répondra mieux aux usagers. La direction essaie de convaincre les élus, les usagers, les personnels, en vain. Dans l'Orne, quatre des cinq accueils aux entreprises vont fermer, et il n'en restera qu'un à Argentan. Pour les particuliers, il n'en restera que deux. C'est également la fermeture des trésoreries. "À la place, la direction promet des accueils de proximité, mais avec des salariés des intercommunalités, et sans présence de professionnels des finances", souligne un syndicaliste.

Le lundi 16 septembre 2019, 60 % des personnels des finances publiques de l'Orne étaient en grève contre ce projet, "du jamais vu", selon l'intersyndicale, qui continue de rencontrer les élus locaux pour les sensibiliser à ce qui est en train de se passer. "On les appelle à se mobiliser", insiste un syndicaliste, qui précise : "les futurs points de contact qui seront installés dans l'Orne le seront à la charge financière des communes".

De Balorre écrit à Darmanin

En ouverture de la session plénière du Conseil départemental de l'Orne, vendredi matin 27 septembre 2019, le président Christophe de Balorre a indiqué avoir écrit au Ministre Gérald Darmanin, pour dénoncer le fait qu'avec cette réforme, en réalité on s'aperçoit que ce sont les collectivités qui vont devoir payer.

L'intersyndicale des finances publiques de l'Orne organise une manifestation départementale contre le projet de restructuration en cours : samedi 12 octobre 2019, à 10h, à Argentan.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alençon. Finances publiques de l'Orne : boycott du CHSCT et manifestation