En ce moment : BEAUTIFUL MISTAKES - MAROON 5 Ecouter la radio

Hérouville-Saint-Clair. Mort de Théo à Hérouville : assassiné pour "un mauvais regard"

Deux nouveaux suspects se sont livrés à la police ce mercredi 29 mai 2019. Ce qui porte à trois le nombre de personnes arrêtées dans cette affaire. Le mobile de l'assassinat du jeune Théo se précise. Il se serait fait tirer dessus pour un simple mauvais regard… 

Publié le 29/05/2019 à 18h58 - Par Charles De-Quillacq
Hérouville-Saint-Clair. Mort de Théo à Hérouville : assassiné pour
Le jeune Théo Perrelle s'est fait tirer dessus samedi 18 mai 2019 au pied de ce bâtiment d'Hérouville-Saint-Clair. - Charles de Quillacq

L'enquête sur l'assassinat du jeune Théo Perrelle à Hérouville-Saint-Clair (Calvados) avance bien. Ce mercredi 29 mai 2019, deux nouveaux suspects recherchés activement par la police se sont rendus d'eux-mêmes aux autorités. Pour rappel, un premier suspect s'était livré à la police en début de semaine.

    • Lire aussi. Qui était Théo, 18 ans, tué par un coup de fusil à Hérouville-Saint-Clair ?
    • Lire aussi. Mort de Théo à Hérouville : une personne en garde à vue
    • Lire aussi. Mort de Théo : l'auteur présumé aurait fui à l'étranger

Trois suspects entendus

Trois suspects ont donc été entendus par les enquêteurs. Il s'agit de jeunes majeurs (moyenne d'âge 19 ans), habitants le quartier ou leurs environs proches. Déféré au parquet, le premier a été mis en examen pour homicide volontaire, et placé en détention provisoire. Les deux autres devraient être déférés ce jeudi 30 mai 2019 au soir et pourraient bien suivre le même chemin.

Mais tous les protagonistes de l'affaire n'ont pas encore été arrêtés. La piste de la fuite en Algérie est toujours d'actualité et "la collaboration entre autorités judiciaires françaises et algériennes se poursuit" indique Carole Étienne, procureur de la République de Caen.

La magistrate indique que les enquêteurs auraient identifié cinq à six suspects ayant participé à cet assassinat, les recherches se poursuivent activement. Le jeune Théo était également accompagné par des camarades cette nuit du 18 mai 2019, leurs témoignages seront tout aussi capitaux dans l'établissement des faits.

Un mobile futile

Avec ces nouveaux éléments, la procureure de la République en a la quasi-certitude, la victime a été assassinée pour des raisons futiles : "Il semblerait que le mobile dans cette affaire soit un mauvais regard." renseigne la magistrate. Une thèse qui ressortait dès les premiers jours de l'enquête, le jeune Théo n'ayant jamais été en contact avec le milieu du trafic de drogue.

Déterminer les responsabilités

L'enjeu principal pour les enquêteurs, à ce stade, est de déterminer les responsabilités de chacun dans l'assassinat de Théo. En effet, selon nos informations, les suspects entendus tiennent des déclarations contradictoires entre eux, se renvoyant la balle sur les faits et gestes de chacun durant le crime.

Une chose est certaine : "Il y a eu un seul tireur." selon Carole Étienne, qui ne veut pas en dire plus sur l'enquête : "On parle de meurtre avec préméditation, les enjeux sont importants, il s'agit de peine pouvant aller jusqu'à la réclusion criminelle à perpétuité.".

Réagir à cet article
Envoi en cours...
1 commentaires

Clo31/05/2019 - 13h29

Condoléances à la famille. Claudine Dachez

Signaler ce commentaire
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Hérouville-Saint-Clair. Mort de Théo à Hérouville : assassiné pour "un mauvais regard"