En ce moment : AIMER A MORT - LOUANE Ecouter la radio

Rouen. Rouen : du sang neuf à l'office de tourisme

Delphine Crocq, Rouennaise d'origine, vient de prendre la direction de Rouen Normandie tourisme & congrès, après des postes dans les musées du Louvre et d'Orsay.

Publié le 16/05/2019 à 18h16 - Par Pierre Durand-Gratian
Rouen. Rouen : du sang neuf à l'office de tourisme
Delphine Crocq retrouve Rouen, où elle est née et a grandi, en tant que directrice de l'office de tourisme. - Pierre Durand-Gratian

"Nous avons fait le choix de la jeunesse", lance d'emblée Laurent Bonnaterre, président de Rouen Normandie tourisme & congrès en présentant la nouvelle directrice Delphine Crocq, jeudi 16 mai 2019.

Sa connaissance de la région était sans aucun doute un plus. Car la jeune gemme, qui est passée par des postes prestigieux au Louvre et au musée d'Orsay, où elle dirigeait le service marketing, est une locale. Elle est née à Mont-Saint-Aignan et est passée par le lycée Camille Saint-Saëns puis Flaubert pour une Prépa avant une école de commerce. C'est là qu'elle expliquait à l'un de ses professeurs vouloir diriger l'office de tourisme de Rouen (Seine-Maritime). Objectif atteint quelques années plus tard, avec des ambitions certaines pour le territoire, qui fait valoir ses atouts au fil du temps.

Et Frédéric Sanchez, président de la Métropole, d'égrainer les objectifs à venir. "Il faut renforcer le marketing territorial, faire savoir que l'on est l'une des principales métropoles du pays", explique-t-il. Le territoire pourra compter pour cela sur son quartier des musées, son projet de capitale européenne de la culture ou encore sur l'Armada.

Le tremplin de l'Armada

"Je me souviens encore des Voiles de la liberté en 1989", explique Delphine Crocq quand on lui parle de l'Armada. Arrivée juste avant l'événement, elle se concentre déjà sur la suite et sur la capitalisation des retombées.

Elle entend ensuite dresser un diagnostic des atouts du territoire pour interroger son positionnement en termes d'offre touristique et d'adaptation aux dernières tendance. "Quelle offre avons-nous sur le tourisme durable, avec les berges de Seine ou encore les forêts de la métropole ? Quel tourisme collaboratif, c'est-à-dire comment impliquer les habitants et les inviter à faire partager leur passion du territoire ?", détaille-t-elle.

Autre enjeu, celui du tourisme d'affaires, avec la nécessité de mettre en avant les offres de Rouen et sa proximité avec Paris, pour attirer davantage de séminaires ou de colloques d'entreprises.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Rouen : du sang neuf à l'office de tourisme