En ce moment : Over You - Sharam Jey Ecouter la radio

Caen. Caen : premier bilan positif du sport sur ordonnance

Lancé il y a 18 mois, le sport sur ordonnance à Caen affiche un bilan positif. La ville comptabilise ce mercredi 27 mars 2019 un total de 159 patients accompagnés. Un chiffre qui ne demande qu'à grandir.

Caen. Caen : premier bilan positif du sport sur ordonnance
Le sport sur ordonnance à Caen souhaite atteindre les 300 patients d'ici l'année prochaine. - Léa Quinio

Mettre le sport au cœur de la santé, c'est l'un des objectifs clairement affiché par la ville de Caen (Calvados) au sein de sa politique sportive. Mis en place il y a 18 mois pour un coût de 200 000 €, son dispositif sport sur ordonnance séduit et dresse un bilan positif. Celui-ci s'adresse aux Caennais sédentaires souffrant soit de dépression, de troubles psychotiques, d'affections de l'appareil locomoteur, d'obésité infantile ou encore de diabète de type 2.

159 patients accompagnés

Ce mercredi 27 mars 2019, la ville de Caen a comptabilisé l'accompagnement de 100 médecins généralistes (soit 35% du bassin caennais) pour 159 patients, dont 57 atteints de troubles psychiques. Une première reconnue au niveau national dont est fier Aristide Olivier, maire adjoint en charge des sports : "On leur propose même de faire de l'escrime et ça se passe très bien, même avec une arme à la main ! On est la première ville en France à proposer cela avec comme objectif que le sport fasse baisser la prescription de médicaments". 

Il s'agit d'un public souvent éloigné donc l'enjeu de suivi est fondamental"

Le suivi, c'est justement ce qui fait l'enjeu du dispositif. "Le but est que des gens sédentaires fassent du sport mais que cela s'inscrive dans la durée", poursuit-il. Au cours des trente séances prévues, les éducateurs d'activité physique adaptée réalisent plusieurs bilans : un entretien motivationnel au début, un bilan intermédiaire au tiers de processus, à la 25ème séance pour préparer la sortie mais aussi un accompagnement post-dispositif qui peut aller de trois à douze mois. 

Aristide Olivier : "on veut atteindre les 300 patients en 2019"

Vers une prise en charge de l'inscription en club sportif ?

Satisfaite du premier bilan, la ville de Caen veut désormais voir plus grand. Parmi les perspectives affichées d'élargir le nombre de patients (300 en 2019) et de pathologies accompagnées, deux autres attirent l'attention. Elle a pour projet de se rapprocher de la CCAS afin de rendre l'inscription de la licence dans une association sportive gratuite pour les personnes en précarité. De même, elle souhaiterait élargir le dispositif sur un territoire plus large. Le dossier devrait être examiné d'ici septembre 2019. Autre gros dossier : faire du site de la Haie Vigné une maison sport santé alliant prévention primaire et secondaire de l'activité sportive.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Caen : premier bilan positif du sport sur ordonnance