En ce moment : LA HOULE - NOLWENN LEROY Ecouter la radio

Caen. Caen : un hôpital des nounours pour soigner les doudous de 160 enfants

Pendant deux jours, lundi 28 et mardi 29 janvier 2019, 160 enfants issus des classes de maternelle et de CP ont pu se familiariser avec les métiers de la médecine. L'idée : amener leur doudou blessé ou malade pour les soigner.

Caen. Caen : un hôpital des nounours pour soigner les doudous de 160 enfants
Une licorne soignée ! 160 enfants des écoles de Normandie ont été familiarisés avec les différents métiers de la médecine. - Léa Quinio

Inventée en Allemagne, l'initiative a émergé en France en 2004. À Caen (Calvados), c'est au PFRS (Pôle de Formation et de Recherche en Santé) que cela se déroule les 28 et 29 janvier 2019. Organisé par des dizaines d'étudiants en deuxième et troisième année de médecine, l'idée majeure de cet hôpital des nounours est de familiariser les 160 enfants venus de plusieurs écoles normandes au monde de la médecine.

De la salle d'attente à l'opération

Première étape : la salle d'attente. Une petite salle était conçue pour les enfants avec des coloriages avant d'être pris en main par un "nounoursologue". Carnet de santé en main, l'enfant raconte comment son doudou s'est blessé. Pour Garance, six ans, sa poupée veut tout manger à la maison ! "Elle mange les chaises et les tables de la maison mais elle n'a pas mal au ventre. Elle s'est cognée fort contre le lit, elle a mal au bras, elle a un os cassé", raconte-t-elle. L'enfant est alors orienté vers l'atelier radiologie pour faire un diagnostic.

Laurene, étudiante en troisième année de médecine

De la radiologie à l'infirmerie en passant par la chirurgie, chaque enfant issu de la grande section au CP découvre tous les services d'un hôpital et sont accompagnés par de futurs professionnels, qui eux aussi, profitent de l'instant. Comme une véritable première expérience auprès d'un jeune public : "Le contact avec les enfants est quelque chose que l'on n'a pas forcément l'habitude de connaître au début de nos études. Cela plaît énormément aux étudiants", explique Emeric Lequillerier, vice-président au sein de l'association de la Corporation Médecine de Caen. "En stage on est plutôt avec des adultes ou des personnes âgées. Là on apprend à aborder un enfant en hôpital", ajoute Laurene, étudiante en troisième année.

Dédramatiser le monde hospitalier

Et si certains enfants faisaient preuve d'énormément de curiosité, la timidité en bloquaient certains autres. Là est tout le travail des étudiants qui doivent à la fois expliquer les différentes facettes du métier tout en inhibant la peur des petits. "Les enfants parlent et rassurent leur doudou pendant les soins mais ils y participent aussi. Quand on met une compresse, on leur demande d'appuyer dessus. Cela leur permet d'enlever la peur", explique Charles, 19 ans et animateur de l'atelier infirmerie.

Plongés comme dans la vraie vie, ces différents ateliers permettent de réduire l'angoisse des touts petits à l'égard des blouses blanches et de tout l'univers de la médecine.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Caen : un hôpital des nounours pour soigner les doudous de 160 enfants