La drogue achetée en Espagne est revendue dans le Calvados

C'est par l'arrestation d'un homme dans les Pyrénées orientales (qui sera jugé et incarcéré à Perpignan pour trafic de drogue) que débute une enquête laborieuse. Son aboutissement a amené trois hommes à comparaître jeudi 28 juin 2018 devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

La drogue achetée en Espagne est revendue dans le Calvados

Jugés pour trafic de stupéfiants les trois prévenus écopent de un an à trois ans de prison ferme

Par Joëlle Briant

Trois hommes ont été jugés par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) jeudi 28 juin 2018 pour trafic et usage de stupéfiants en récidive de septembre 2017 à mai 2018. La drogue achetée en Espagne et en Hollande était revendue à Mondeville et Hérouville-Saint-Clair. Khalide Achouitare, âgé de 36 ans, Olivier Gennari âgé de 43 ans et Benjamin Legrand âgé de 27 ans ont été placés en détention provisoire le vendredi 18 mai 2018 afin de préparer leur défense.

Trafic bien organisé et nié

C'est à partir de l'arrestation de l'un de leur comparse dans les Pyrénées orientales que les trois individus vont être surveillés et géolocalisés grâce à leurs téléphones portables, leurs échanges prouvant leur trafic. C'est ainsi qu'un certain nombre de consommateurs seront également identifiés. Durant l'audience les trois prévenus qui ont tous déjà été condamnés pour des délits relatifs aux stupéfiants ne reconnaissent pas les faits. Ils se rendent en Espagne trois à quatre fois par an ? C'est pour y rencontrer des prostituées. Ils se rendent en Hollande ? C'est pour y acheter des cigarettes. S'ils se retrouvent ensemble en Espagne, c'est qu'ils s'y sont croisés par hasard… Le trafic englobe herbe, résine de cannabis et cocaïne. 1 000 euros de cocaïne achetés en rapportent 7 000 : "six mois de smic gagnés en quelques jours!" s'exclame le président Subts.

"Cette procédure c'est du grand n'importe quoi !"

Le magistrat ajoute, excédé par le comportement des prévenus "Cette procédure c'est du grand n'importe quoi !", ce que corrobore la procureure en déclarant que les arguments avancés n'ont aucun sens : "On pouvait penser qu'ils reconnaîtraient les faits ayant préparé leur défense"

Khalide Achouitare et Benjamin Legrand écopent de trois ans de prison ferme. Olivier Gennari relaxé pour le transport écope de 12 mois ferme. Les scellés sont confisqués (dont l'Alpha Roméo acquise avec l'argent du trafic). Leur maintien en détention est prononcé.

TOP ACTU

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES