En ce moment : MEMORIES - MAROON 5 Ecouter la radio

Étretat. Personnes isolées par la marée : qui paie la facture ?

Samedi 21 avril 2018, 21 personnes se sont retrouvées isolées par la marée à Etretat (Seine-Maritime). Il a fallu déployer d'importants moyens de secours pour leur venir en aide. Qui paie la facture ? Il y a une règle en France : les secours sont gratuits. Explications.

Étretat. Personnes isolées par la marée : qui paie la facture ?
Personnes isolées par la marée à Etretat : les secours sont gratuits en France même pour les promeneurs imprudents. - Gilles Anthoine

21 personnes se sont retrouvées isolées par la marée montante à Etretat (Seine-Maritime), au Trou à l'Homme. Une situation de plus en plus courante. En 2013, les pompiers étaient intervenus moins de dix fois pour secourir des promeneurs bloqués. En 2016, 17 interventions ont été comptabilisées et 27 sorties en 2017. À chaque fois, même si les imprudents ne sont pas en danger leur évacuation est obligatoire par précaution. D'importants moyens de secours sont souvent déployés.

    • Lire aussi : Etretat : 21 personnes isolées par la marée dans le secteur du Trou

Qui paie ?

En France les secours sont gratuits. Il n'est donc rien demandé financièrement aux personnes secourues même si elles ont été imprudentes. La facture entre donc principalement dans le budget de fonctionnement du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS). Il s'agit tout simplement des pompiers. Ce sont eux qui ont été mobilisés samedi 21 avril 2018 à Etretat. La Préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord peut aussi être mobilisée et faire intervenir la Marine Nationale. Il ne faut pas non plus oublier le travail de la SNSM. La Société nationale de sauvetage en mer fonctionne exclusivement avec des bénévoles et des dons.

Un coût de 10 000 euros pour Etretat

Pour la ville d'Etretat, l'imprudence des promeneurs a un coût. Elle investit dans de la signalétique et elle a mis en place depuis quelques années une brigade du littoral. Cette dernière est composée d'un policier municipal et d'un agent de la ville pour faire revenir à temps les promeneurs. Mais ce n'est pas toujours suffisant. Ces dispositifs coûtent en cas environ 10 000 euros tous les ans à la commune d'Etretat.

Écoutez Pierre-Antoine Dumarquez, le 1er adjoint au maire d'Etretat :

Étretat. Personnes isolées par la marée : qui paie la facture ?

Des amendes ?

Des pistes sont étudiées à Etretat pour essayer de sécuriser le Trou à l'Homme.

    • La ville a pris un arrêté pour verbaliser les promeneurs imprudents mais pour l'heure la commune attend l'autorisation de la sous-préfecture du Havre pour appliquer cet arrêté.
    • Plus radical : la mairie pense à condamner physiquement l'accès au Trou à l'Homme. La réflexion est lancée.
    • Dernière solution : réaménager des escaliers pour désenclaver le Trou à l'Homme. Les personnes piégées pourraient remonter par la falaise. Des études doivent être réalisées pour s'assurer que cette solution ne serait pas dangereuse. Il y a également un problème de coût.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Étretat. Personnes isolées par la marée : qui paie la facture ?