En ce moment : LA MEME (AVEC VIANNEY) - GIMS Ecouter la radio

Le-Havre. Élargissement de l'agglomération du Havre : la fronde de certains élus de Caux Estuaire

Mardi 20 février 2018, le conseil communautaire de l'agglomération du Havre (Seine-Maritime) votait pour élargir son territoire vers les communautés de communes de Criquetot-L'Esneval et de Caux Estuaire et créer une communauté urbaine. Neuf maires de Caux Estuaire ne veulent pas entendre parler de cette nouvelle entité, craignant de perdre tout pouvoir au sein de leur commune.

Publié le 27/02/2018 à 18h04 - Par Gilles Anthoine
Le-Havre. Élargissement de l'agglomération du Havre : la fronde de certains élus de Caux Estuaire
Neuf maires de Caux Estuaire ne veulent pas de la communauté urbaine du Havre. Ils se sont réunis le mardi 27 février 2018 pour en discuter. - Gilles Anthoine

Mardi 20 février 2018, le conseil communautaire de l'agglomération du Havre (Codah) a voté pour lancer le processus d'élargissement de son territoire aux communautés de communes du canton de Criquetot-L'Esneval et de Caux Estuaire. La Codah propose la réalisation d'une communauté urbaine forte de 275 000 habitants et 54 communes. Des tentatives d'élargissements avaient déjà été proposées, notamment en 2011 et 2014, mais à chaque fois des élus de Caux Estuaire ont rejeté l'idée.

Les compétences au cœur de la discorde

Mardi 27 février 2018, neuf maires de Caux Estuaire se sont réunis une nouvelle fois pour manifester leur refus. C'est l'indépendance de leur territoire qui est en jeu pour ces maires (La Remuée, Les Trois-Pierres, Oudalle, Sandouville, Sainneville-sur-Seine, Epretot, La Cerlangue, Mirville et Gommerville). S'ils sont prêts à discuter d'un élargissement de l'agglomération, ils ne veulent pas entendre parler d'une communauté urbaine qui aurait tout pouvoir, notamment sur l'urbanisme. Les mairies n'auraient plus de compétence, selon eux. Denis Merville, le maire de Sainneville-sur-Seine, estime que c'est "la démocratie locale qui est en jeu". Écoutez Olivier Haas, le maire de La Remuée :

Neuf maires de Caux Estuaire refusent la communauté urbaine du Havre.

Les élus de Caux Estuaire divisés

Didier Sanson, le président de Caux Estuaire, a réuni l'ensemble des maires de son territoire vendredi 23 février 2018 pour faire le point sur la situation. Pour lui, la création d'une communauté urbaine n'est pas choquante pour donner du poids au Havre. Il souhaite pour autant que l'agglomération du Havre apporte des garanties en termes de gouvernance. Didier Sanson a demandé aux maires de Caux Estuaire de lister les exigences de chaque commune. La communauté de communes ne se prononcera pas sur le projet d'élargissement avant d'avoir été avertie officiellement. Une réunion sur ce sujet est a priori prévue avec la préfète de Normandie le jeudi 15 mars 2018.

La communauté urbaine du Havre pourrait voir le jour dès 2019

Côté calendrier, les élus de la communauté de communes du canton de Criquetot-L'Esneval se prononceront mercredi 28 février 2018. La préfecture de Seine-Maritime devrait donner sa décision en septembre 2018 pour une mise en application possible de la communauté urbaine du Havre dès janvier 2019.

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. Élargissement de l'agglomération du Havre : la fronde de certains élus de Caux Estuaire