En ce moment : 4U - OFENBACH Ecouter la radio

Cherbourg. Prison : un détenu agresse violemment des surveillants à Cherbourg

Un détenu a violenté des surveillants pénitentiaires mercredi 24 janvier 2018, à la maison d'arrêt de Cherbourg (Manche). Une agression qui survient alors que les gardiens réclament depuis dix jours des moyens supplémentaires pour exercer leur métier.

Cherbourg. Prison : un détenu agresse violemment des surveillants à Cherbourg
L'agression s'est déroulée dans la cour de la maison d'arrêt de Cherbourg. - Tendance Ouest

Une agression est survenue à la maison d'arrêt de Cherbourg-en-Cotentin (Manche), mercredi 24 janvier 2018, en début d'après-midi.

Insultes et menaces

"Vers 14 h 20, une collègue s'est présentée à la cellule d'un détenu nouvellement arrivé pour lui proposer d'aller en promenade, mais il n'était pas prêt, relate Damien Luce, secrétaire local de FO Pénitentiaire, elle lui indique qu'elle repassera plus tard. Le détenu se met alors à frapper violemment contre la porte de sa cellule".

Un second surveillant intervient. Le détenu se serait alors mis à l'insulter copieusement. Les deux gardiens décident malgré tout de faire descendre l'homme dans la cour. "Dans l'escalier, les menaces ont continué, et le détenu a proféré des insultes à caractère sexuel à notre collègue" poursuit Damien Luce.

"Il a tenté de l'étrangler"

C'est dans la cour de promenade que les faits ont pris une autre tournure. "Le détenu a poussé la collègue, le second surveillant s'est interposé. Le détenu l'a alors saisi au col et tenté de l'étrangler". C'est en tentant de maîtriser le détenu violent que l'agent pénitentiaire se serait alors blessé à l'épaule en tombant au sol. Il a été admis aux urgences. Le détenu a été placé en quartier disciplinaire.

Cette agression survient alors que les surveillants réclament depuis dix jours des moyens supplémentaires pour exercer leur profession. "Le blocage n'a pas eu d'incidence sur le comportement du détenu, qui était violent à son arrivée le week-end dernier" estime le représentant syndical.

Deux plaintes déposées

Pour lui, cet épisode concrétise les revendications des surveillants. "Dans ce métier, il faut être pompier, policier, psy, assistant social… Les agressions sont de plus en plus violentes, comme la population pénale. Il nous faut des moyens matériels, du personnel, des formations adaptées" :

Damien Luce - FO Pénitiaire à Cherbourg

Le surveillant blessé et sa collègue ont déposé plainte auprès du commissariat de Cherbourg.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
JACK AUBREE 25/01/2018 - 15h34
Signaler ce commentaire

Courage messieurs ne vous laissez surtout pas faire.....

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg. Prison : un détenu agresse violemment des surveillants à Cherbourg