Calvados : le voleur préfère la prison à des travaux d'intérêt général

Calvados : le voleur préfère la prison à des travaux d'intérêt général

L'entrée du tribunal de grande instance de Caen (Calvados).

Le
Par : Joëlle Briant

Jeudi 9 novembre 2017, un quinquagénaire est repéré dans un magasin de Vire au sud-ouest de Caen (Calvados), sortant une montre de son emballage avant de la mettre dans sa poche. Mercredi 10 janvier 2018, il a été jugé par le tribunal de grande instance de Caen pour vol en récidive.

Philippe Raoult, âgé de 55 ans a comparu mercredi 10 janvier 2018 devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Il lui est reproché d'avoir commis un vol en récidive le jeudi 9 novembre 2017, dans un magasin de Vire au sud-ouest de l'agglomération. Refusant une peine de travaux d'intérêt général, il se voit condamné à de la prison ferme à l'issue de l'audience.

Insultant et arrogant

Filmé par la vidéosurveillance alors qu'il glisse une montre dans sa poche et passe les caisses sans payer, l'homme est interpellé par l'agent de sécurité du magasin. Il refuse de vider ses poches et se montre arrogant et injurieux envers le vigile : "C'est grâce à moi que tu as du travail, sale nègre !" Pour justifier ses propos le prévenu explique à la barre : "Il m'avait traité de faignant. Les insultes c'est un moyen de défense, c'est toujours une question d'interprétation".

"C'est fini pour moi de travailler gratuitement"

L'homme a déjà été incarcéré et il y a neuf mentions dans son casier judiciaire, la plupart pour vols et outrages. Le procureur admet que le produit du larcin est bien modique (9,90 €) mais s'inquiète de l'éternelle réitération des délits et du comportement du prévenu : "Vous êtes un voleur 'd'habitude' et de plus, vous vous croyez dans votre bon droit en refusant de restituer la montre et de signer le procès-verbal. Estimez vous heureux de ne pas être poursuivi pour injures raciales".

Déclinant la peine de travaux d'intérêt général proposée : "C'est fini pour moi de travailler gratuitement", il est requis six mois de prison ferme.

Philippe Raoult écope d'un mois de prison ferme. La présidente le met en garde : "Rien ne prouve que cette sanction sera aménageable".


1234
Tendance Live Anova Alençon
Inscrivez-vous et tentez de monter sur la scène Papillons de nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques