[Notre dossier] En 2018, Rouen se modernise

[Notre dossier] En 2018, Rouen se modernise

Le carrefour de la gare de Rouen va subir les premiers travaux dès le mois de février 2018 pour accueillir la future ligne T4. © Métropole Rouen Normandie

Le
Par : Amaury Tremblay

Les grands projets qui vont structurer l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime) vont prendre forme cette année. Sans oublier les nombreux événements culturels et sportifs.

En 2018, Rouen (Seine-Maritime) va franchir une nouvelle étape dans la réalisation de travaux majeurs. C'est d'abord le cas de la patinoire de l'Ile Lacroix qui va subir d'importants travaux de rénovation et d'extension cette année. La région Normandie avait annoncé le versement de 3,28 millions d'euros pour aider à la réalisation du chantier. Il doit permettre, à terme, d'offrir un meilleur équipement sportif pour les Dragons et le public. Limitée actuellement à un peu plus de 2 700 places, la patinoire se verra dotée d'une quatrième tribune.

    • À lire aussi : La rénovation de la patinoire de l'Ile Lacroix de Rouen ne fait pas l'unanimité

Toujours au plan sportif, Rouen accueillera son premier marathon, organisé avec le département de Seine-Maritime. Il se déroulera les 15 et 16 septembre, en même temps que les traditionnelles journées du patrimoine. L'épreuve se tiendra en semi-nocturne avec un départ et une arrivée donnés devant l'Hôtel du département.

Travaux sur les routes

Cette année marquera aussi une avancée dans le projet de contournement Est de Rouen. Après la signature de la déclaration d'utilité publique en novembre, l'État doit désormais s'engager financièrement. Le dossier pourrait progresser dès le mois de février 2018 avec la loi d'orientation des mobilités, issue des assises organisées par le gouvernement. Le tracé final du contournement doit aussi être défini, sans compter sur l'opposition d'une partie des habitants des communes traversées et des élus. Ils ont d'ailleurs déposé des recours devant la justice pour contester la déclaration d'utilité publique qui pourrait ainsi être remise en cause.

Autre projet qui va structurer l'agglomération : la nouvelle ligne T4 du Teor dont les Rouennais entendent parler depuis plus de trois ans. Elle ne commencera pas à circuler cette année, comme initialement prévu mais normalement au 1er juin 2019. Par contre, ce mois de février verra le début des chantiers sur la rive droite avec l'abattage de plusieurs arbres, mais surtout les travaux sur le parvis de la gare et le boulevard des Belges qui vont changer l'aspect de ces lieux de passage.

La culture en avant

Les artistes, chanteurs ou humoristes, seront encore nombreux à se succéder au Zénith en 2018. Parmi les plus connus : Jamel Debbouze le 2 février, Michel Sardou le 17 février, Indochine les 27 et 28 mars ou encore Laurent Gerra le 14 novembre. Il y en aura pour tous les goûts puisque Rouen va accueillir une étape du Hellfest, le célèbre festival de hard-rock qui se tient à Clisson, en Loire-Atlantique. Deux groupes de heavy metal se produiront ainsi le 19 avril au Hangar 23.

Les musées métropolitains ne sont pas en reste avec l'arrivée en mars prochain d'une œuvre monumentale sur l'esplanade du musée des Beaux-Arts. Il s'agit d'Horizontal, une œuvre d'Alexander Calder actuellement installée devant le Centre Pompidou à Paris. 2018 verra aussi se poursuivre les réunions autour du dossier de candidature de Rouen comme capitale européenne de la culture pour 2028. Les acteurs culturels se sont déjà retrouvés pour une première discussion à la fin de l'année dernière. Ce dossier va nécessiter encore de longs mois de travail pour un dépôt de candidature prévu en 2020.

    • À lire aussi : En 2028, la culture veut devenir capitale à Rouen

Galerie photos


1234
Votez pour votre groupe préféré Papillons de Nuit
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques