En ce moment : LE DERNIER JOUR DU DISCO - JULIETTE ARMANET Ecouter la radio

Rouen. En Seine-Maritime, les besoins de la Banque alimentaire sont toujours plus grands

La grande collecte d'automne de la Banque alimentaire commence ce vendredi 24 novembre 2017. Une étape importante pour l'antenne rouennaise de l'association, dont les besoins sont chaque année plus importants.

Rouen. En Seine-Maritime, les besoins de la Banque alimentaire sont toujours plus grands
Dans la région de Rouen, près de 1 500 bénévoles sont à pied d'oeuvre ce week-end. - Banque alimentaire

Si vous sortez faire des courses ce week-end, vous tomberez à nouveau sur leurs gilets orange à l'entrée des supermarchés. Depuis ce vendredi 24 novembre 2017 et pour deux jours, les bénévoles de la Banque alimentaire sont de retour sur le terrain pour leur grande collecte d'automne.

Une nécessité qui représente près de 10 % des 3 000 tonnes de nourriture collectées chaque année par l'antenne de Rouen (Seine-Maritime) et de sa région, mais qui "permet aussi d'aller à la rencontre des gens et de parler de l'association", selon Yves Ligot, son président.

Surtout que le nombre de bénéficiaire est en hausse constante. L'association a souvent besoin de parer à l'urgence et a donc besoin de dons de nourriture et de bénévoles motivés.

Retrouvez l'interview complète d'Yves Ligot, qui était l'invité de la rédaction de Tendance Ouest ce vendredi 24 novembre 2017 :

Yves Ligot, président de la Banque alimentaire de Rouen

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. En Seine-Maritime, les besoins de la Banque alimentaire sont toujours plus grands