En ce moment : I Ain't Worried - ONEREPUBLIC Ecouter la radio

Bayeux. Calvados : jugé le même jour pour appels téléphoniques malveillants et pour vol

À Bayeux, (Calvados) durant plus de trois semaines à l'hiver 2015 un trentenaire réitère des appels téléphoniques insultants et menaçants à l'adresse de son ex-compagne. En février 2017 le même homme se rend coupable de vol dans un magasin de la ville. Il a été jugé le mercredi 3 mai 2017 par le tribunal de grande instance de Caen.

Bayeux. Calvados : jugé le même jour pour appels téléphoniques malveillants et pour vol
Le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) - Joëlle Briant

Mercredi 3 mai 2017, c'est pour deux dossiers le concernant que Damien Godmez a été jugé par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Le premier pour appels malveillants réitérés, le second pour vol. Le prévenu n'a pas jugé utile de se présenter à la barre.

Plus de quarante appels et une soixantaine de SMS menaçants

Père d'un enfant âgé de 5 ans et séparé de sa compagne, l'homme multiplie les appels et messages téléphoniques pour pouvoir voir son fils. "Il veut le voir tous les jours et me harcèle au téléphone, déclare la victime. De novembre à décembre 2015 j'ai reçu pas moins de 40 appels et 60 SMS. Il me dit qu'il va me tuer, qu'il me réserve un programme de torture et de barbarie en cadeau." C'est d'ailleurs sans problème que l'individu persiste et signe devant les gendarmes suite à la plainte de son ex.

Il cache deux bouteilles de whisky dans son pantalon

Samedi 4 février 2017, l'individu est surpris au magasin Intermarché de Bayeux avec deux bouteilles de whisky dissimulées dans son pantalon. Pris en flagrant délit il n'a d'autre choix que de reconnaître les faits et ajoute avoir déjà volé par besoin d'argent. "Je sais à qui les revendre".

Dans son casier judiciaire on trouve : rebellions, outrages, usage et conduite sous stupéfiants. Déjà condamné à un stage de sensibilisation aux dangers de l'usage de produits stupéfiants, le prévenu n'a pas daigné exécuter cette peine. Jugeant son comportement inquiétant, le ministère public requiert 6 mois ferme pour les deux dossiers confondus.

Damien Godmez écope donc de 6 mois de prison ferme. La constitution de partie civile de son ex-compagne étant déclarée recevable il est condamné à lui verser 300 euros de dommages et intérêts.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Bayeux. Calvados : jugé le même jour pour appels téléphoniques malveillants et pour vol