En ce moment : Goodnight Adeline - GREEN DAY Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Commerces à Rouen : la Ville s'organise pour les aider

L'Office du Commerce et de l'Artisanat a été officiellement mis en place le 30 mars dernier par la municipalité rouennaise. Le but : aider les commerçants qui, de leur côté, sont souvent remontés.

Commerces à Rouen : la Ville s'organise pour les aider
Pour "fédérer les énergies, soutenir et développer le commerce", la Ville de Rouen a lancé le 30 mars dernier l'Office de Commerce et l'Artisanat. - Loïc Picard

Un nouveau venu a fait son apparition sur une scène commerciale rouennaise pleine d'inquiétude.

Lors d'une assemblée générale constitutive, la municipalité a entériné la création de l'Office de Commerce et de l'Artisanat. Réunissant les principaux acteurs du commerce et de l'artisanat, cette nouvelle structure sera présidée par Bruno Bertheuil, adjoint au maire en charge du commerce. Pour le maire Yvon Robert, elle doit être "un lieu de rencontres et de travail, où l'on diagnostique les situations et où l'on bâtit des actions pour remédier aux difficultés du commerce local", un commerce que le maire qualifie "d'âme de la ville et d'élément majeur de l'économie rouennaise et métropolitaine".

Préserver la diversité commerciale
La première mission de l'OCA, pour Matthieu de Montchalin, président des Vitrines de Rouen, est la préservation de ce qui existe déjà : "La spécificité du commerce rouennais, c'est sa diversité. Il y a de grandes chaînes nationales rue du Gros Horloge, mais il y a aussi énormément de commerces plus atypiques, qui n'appartiennent à aucune chaîne. Il y a des chapeliers, des luthiers, des pâtissiers, des restaurants… Et notre objectif premier, ce n'est pas tant de créer des choses nouvelles que de consolider ce qui existe déjà. Et ensemble nous aurons une force de frappe plus grande pour faire venir les consommateurs à Rouen."

Malaise chez les commerçants
La création de cet office intervient en plein malaise des commerçants rouennais. Plusieurs projets menés de front par la Ville et la Métropole suscitent craintes et agacements. Premier sur cette liste de sujets qui fâchent, le projet de création de la ligne de bus à voies réservées T4. "Ce n'est pas tant la création d'un moyen de transport supplémentaire qui nous gêne, mais le renforcement de l'engorgement de la ville déjà très présent et les conséquences sur notre activité", affirme François Olivier, qui tient une fromagerie rue de l'Hôpital. Tous préféreraient voir les pouvoirs publics investir dans un contournement de la ville au préalable, comme un périphérique.

Pour Antoine Fauquembergue, co-gérant des Gourmets d'Italie, un autre problème se pose, celui de la piétonnisation du centre-ville dans le cadre du projet "Cœur de Métropole". Son commerce, situé rue Rollon, à deux pas de la place du Vieux-Marché sera selon lui directement impacté. "La devise anglaise 'No parking, no business' se vérifie. Contrairement à certaines enseignes de prêt-à-porter ou des restaurants, notre clientèle vient essentiellement de l'agglomération, pas du tourisme." Il évoque une vraie crainte pour son commerce en comparant la situation à d'autres centres-villes français, désertés par les artisans et les commerçants indépendants en pareille situation.

Pour l'heure, bien que peu informés sur son existence et ses objectifs, tous considèrent la création de l'OCA comme "un pas en avant". Reste à voir l'efficacité du nouvel office dans le temps.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Sud Portugal...
Sud Portugal... Granville (50400) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Gîte
Gîte Sainte-Mère-Eglise (50480) 67€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du dimanche 21 avril
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Commerces à Rouen : la Ville s'organise pour les aider