En ce moment : POWER OVER ME - DERMOT KENNEDY Ecouter la radio

Paris (AFP). La révolution Millepied tourne court à l'Opéra de Paris

Benjamin Millepied, arrivé auréolé de glamour il y a 14 mois à la tête du prestigieux ballet de l'Opéra de Paris a jeté l'éponge jeudi, arguant de son désir de retrouver "à 100%" la création chorégraphique.

Paris (AFP). La révolution Millepied tourne court à l'Opéra de Paris
Le danseur et chorégraphe Benjamin Millepied, à l'Opéra Garnier à Paris, le 24 janvier 2013 - AFP/Archives
"Après mûre réflexion, j'ai décidé de mettre fin à mes fonctions de directeur de la danse", indique-t-il dans un communiqué diffusé par son agence artistique deux heures avant la conférence de presse convoquée en urgence par le directeur de l'Opéra, Stéphane Lissner, alors que les rumeurs de départ se multipliaient. "Mes fonctions de directeur de la danse occupent aujourd'hui une telle place qu'elle réduit considérablement celle, essentielle à mes yeux, de la création et de l'expression artistique", explique le chorégraphe de 38 ans, époux de l'actrice Natalie Portman. Les premiers pas à l'Opéra de Benjamin Millepied, qui avait pris ses fonctions en novembre 2014, avaient pourtant été salués comme une petite "révolution". Symbole de jeunesse et de modernité, il ne cachait pas sa volonté réformatrice. "Cette responsabilité, je l'ai assumée chaque jour avec pour seul objectif l'innovation au service du rayonnement de l'institution, de l'épanouissement des danseurs", affirme-t-il. Soucieux de leur santé, il avait fait changer l'été précédent son arrivée les planchers de danse et introduit la médecine du sport à l'opéra. Très critique sur la rigidité de l'enseignement et du concours de promotion, il souhaitait faire émerger des individualités, insuffler "du plaisir dans la danse" à l'opéra de Paris. Trop vite ? "Benjamin fait tout très vite", commente un bon connaisseur de l'Opéra. "Il n'avait pas mesuré que le poste implique 80% de tâches administratives et 20% seulement d'artistique". La "greffe" à la tête de la compagnie de 158 danseurs du très glamour "danseur principal" du New York City Ballet n'a pas fonctionné, reconnaissent plusieurs sources proches du ballet. Ses jugements à l'emporte-pièce -il a comparé le ballet à "du papier peint"- et son impatience face aux lourdeurs administratives ont creusé le fossé avec une bonne partie du corps de ballet. - Deux créations la saison prochaine - "Benjamin n'avait aucune expérience de la direction d'une grande compagnie; ça ne s'invente pas", a observé Brigitte Lefèvre, à qui le chorégraphe a succédé, et qui a dirigé le ballet pendant 20 ans. Benjamin Millepied a créé en 2011 sa propre compagnie à Los Angeles, L.A. Dance Project, comme un "laboratoire" mêlant plusieurs disciplines (danse, musique, art plastique). Il pourra s'y consacrer davantage, tout en restant en contact avec le ballet de l'Opéra de Paris, avec qui deux créations sont programmées la saison prochaine (2016-2017). D'autres aspects ont pu peser dans son départ, comme la carrière hollywoodienne de son épouse Natalie Portman. Née en Israël, la star de "Black Swan" jugeait "merveilleux de pouvoir vivre à Paris" après avoir confié sa "nervosité" à la suite des attentats de janvier. Le choix du futur directeur de la danse par le directeur de l'Opéra de Paris sera examiné à la loupe. Selon Brigitte Lefèvre, le "bon sens" devrait conduire à nommer un ancien danseur du ballet. Elle-même avait souhaité que le maître de ballet, Laurent Hilaire, lui succède, un choix qui n'avait pas été suivi à l'époque. Dans la "short list" qui circulait dans le monde de la danse au moment de la nomination de Benjamin Millepied en 2013 figuraient beaucoup d'étoiles ou anciennes étoiles du ballet, pour la plupart formés sous l?ère Noureev, comme Laurent Hilaire (maître de ballet), Nicolas Le Riche, Charles Jude, Manuel Legris, Sylvie Guillem, et des chorégraphes déjà "classiques" de la danse contemporaine comme Angelin Prejlocaj et William Forsythe.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Paris (AFP). La révolution Millepied tourne court à l'Opéra de Paris