En ce moment : BRESIL, FINISTERE - NOLWENN LEROY Ecouter la radio

Mort subite du nourrisson, le CHU de Rouen à la pointe

Il arrive que des tout-petits, en bonne santé, décèdent dans leur sommeil. Ce phénomène, appelé mort subite du nourrisson, touche les enfants de 0 à 6 mois.

Mort subite du nourrisson, le CHU de Rouen à la pointe
Aujourd’hui si la mort subite du nourrisson recule, on ne sait toujours pas à quoi elle est due. - Photo Photo-libre.fr

Le fléau demeure en grande partie inexpliqué. Cependant, grâce à des études, le nombre de petites victimes est passé, en France, de 1800 à 300 décès par an. Tout a commencé en 1991 avec la création, à Rouen, d'une société européenne dédiée à l'étude et à la prévention de la mort subite du nourrisson, sous la houlette du Professeur Eric Mallet.

Couchage sur le dos

Rapidement, les scientifiques se sont rendu compte que les morts étaient plus fréquentes lorsque l'enfant était couché sur le ventre. Motivé par de bonnes intentions, ce mode de couchage venu des Etats-Unis, s'est révélé mauvais. Et de fait, après une grande campagne de communication préconisant le couchage sur le dos, le nombre de victimes a chuté de façon vertigineuse.

Mais les habitudes restent tenaces : "Nous avons constaté que dans certains cantons de Seine-Maritime, les mamans continuaient à pratiquer le couchage ventral", note le Professeur Mallet. D'où de nouvelles campagnes de prévention.

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Mort subite du nourrisson, le CHU de Rouen à la pointe