En ce moment : TU T'EN IRAS - LA ZARRA Ecouter la radio

Rives de l’Orne : la fièvre monte chez les riverains

A trois semaines de l'ouverture de la galerie commerçante des Rives de l'Orne à Caen, les riverains de ce nouveau quartier, sont dans les derniers préparatifs.

Rives de l’Orne : la fièvre monte chez les riverains

A un peu moins d'un mois de l'inauguration officielle du nouveau quartier des Rives de l'Orne à Caen, Settimio Torretti n'a pas le temps de se tourner les pouces. Ce gérant du restaurant portant son nom profite de chaque après-midi qui le sépare du 14 mai pour aménager au mieux la salle acquise avec sa famille en fin d'année dernière. Le temps pressant et les demandes affluant, l'ancien propriétaire n'avait pas hésité à augmenter de 25 000 € le prix de vente à la dernière minute, lors de la signature. "C'était à prendre ou à laisser" !

On annonce 15 000 visiteurs par jour

Il faut dire que l'affaire est belle. Situé juste en face de la future galerie marchande qui accueillera 75 commerces, et à une cinquantaine de mètres du cinéma multiplexe flambant neuf de 2 500 places, Settimio Torretti se veut résolument optimiste. "L'ensemble me paraît équilibré avec au moins 500 nouveaux habitants, des centaines de salariés dans les bureaux et les boutiques, sans oublier tous les passants que le quartier attirera", assure-t-il. Il affirme que sa terrasse couverte sera prête pour le début du mois prochain. "Si nous attirons 1% de ce public, nous aurons gagné notre pari".

Quelques mètres plus loin, Denis Hautcœur, gérant de Sport 2 Roues, n'attend lui aussi "que du positif" de l'ouverture des Rives de l'Orne. "Quand on lance une boutique, on cherche toujours à se placer au plus proche de l'activité commerciale d'une ville. Là, c'est elle qui vient à nous", se réjouit ce commerçant installé depuis trente-quatre ans rue de la Gare. "Mais c'est comme pour tout, il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuée". La fréquentation devrait cependant être au rendez-vous. Apsys, l'opérateur gestionnaire du centre commercial, annonce 15 000 visiteurs par jour d'ouverture.

Dynamiser la gare

Les trois agences d'intérim situées en face du cinéma devraient elles aussi profiter de cette visibilité. "Nous attendons surtout l'ouverture pour pouvoir faire du shopping le midi et aller au cinéma après le boulot", plaisante Pauline Mathiaud de l'agence Supplay, dont l'antenne de la rue de la Gare est spécialisée dans le bâtiment. Tout en regrettant qu'aucun des commerçants de la rue n'a reçu d'invitation pour l'inauguration du centre, ou n'a été convié à une quelconque réunion pour mettre en place une stratégie commune à la dynamisation commerciale du quartier de la gare.

Car c'est bien là tout l'enjeu de la réussite de ce nouveau quartier. Pour l'heure, une fois passée la ligne de chemin de fer, le décor change, implacablement. Les devantures impeccables des magasins de la rue de la Gare laissent place à un univers moins feutré. Une vingtaine de personnes s'enivre devant le rideau de fer d'un vieil entrepôt, pendant que les usagers de la SNCF courent pour attraper leur train, ou prendre le bus ou le tramway. Sans jamais trop se soucier de l'environnement.

L'immobilier en tire profit

"Les Rives de l'Orne vont certainement me permettre de vendre plus de cigarettes le soir, après les séances de ciné, mais je ne suis pas sûr que le quartier change", pense Philippe Picherau, gérant des Gitanes. "C'est ici que commence la rive droite, alors que les Rives de l'Orne, c'est encore la rive gauche", estime un habitué.

Le secteur immobilier y est actuellement plus dynamique qu'ailleurs. En vente à la mi-mars, les 250 m2 du restaurant chinois de la place de la gare ont trouvé preneur en quelques jours. Un F2 de 45 m2 s'est vendu en deux semaines, au 8 rue de la Gare.

"Pour le moment, les Rives de l'Orne ont permis de stabiliser les prix dans le quartier, à l'heure où cela baisse de -10 à -20% partout ailleurs à Caen", indique Christophe Bertin, responsable de Bertin Immobilier. "Mais il est encore un peu tôt pour mesurer le véritable impact de leur ouverture".  

Repères

Agenda > L'inauguration officielle du nouveau quartier des Rives de l'Orne aura lieu le lundi 13 mai. Les boutiques et le cinéma ouvriront le lendemain au grand public dès 9h30.
Parking > Le parking a été réalisé sur un niveau unique pour préserver la nappe phréatique. Il proposera 925 places dont près de 700 ouvertes au public et aux salariés.
Renault > La succursale Renault (5 500 m2) à l'angle de la rue de la Gare et du quai Hamelin est fermée depuis la mi-mars dernier. Elle sera bientôt mise en vente.
Quartier > Les Rives de l'Orne comprendront 75 boutiques, un cinéma de 10 salles, 25 000 m2 de bureaux, 220 logements et un hôtel de 80 chambres.

Recevez l'actualité gratuitement
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rives de l’Orne : la fièvre monte chez les riverains