En ce moment : IN YOUR EYES - THE WEEKND Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Tribunal de Rouen : il utilisait de fausses ordonnances

Ancien toxicomane, il utilisait de fausses ordonnances pour s'approvisionner en Ritaline. Il aurait ainsi trompé huit pharmaciens pour un préjudice estimé à 1 391€.

Tribunal de Rouen : il utilisait de fausses ordonnances

Le 31 mars 2010, un homme entrait dans une pharmacie de Saint-Léger-du-Bourg Denis, muni d'une ordonnance de ritaline, un produit appartenant à la classe "stupéfiant". Il tendit des papiers d'identité volés quelques jours plus tôt. "Je vais me renseigner", dit le pharmacien qui téléphona au prescripteur, un médecin sottevillais. "On m'a volé plusieurs ordonnances le 6 mars dernier", indiqua ce dernier. "Certaines ont déjà été utilisées..." Le pharmacien revint au comptoir. L'homme s'enfuit alors avec la boîte de ritaline, abandonnant derrière lui les papiers d'identité usurpés.

Ancien toxicomane

Il a été rattrapé, bien plus tard, en mars 2011. Il s'agissait d'un ex toxicomane, qui, quelques mois plus tôt, était "accro" à la ritaline, un puissant psycho-stimulant. C'est la détention qui lui a permis de "décrocher". Deux ans plus tard, l'homme a comparu devant le tribunal correctionnel de Rouen pour vols, falsifications et escroqueries entre mars 2010 et janvier 2011. En l'espace de quelques mois, il aurait trompé près de huit pharmaciens causant à la CPAM un préjudice de plus de 1 391 €.

"La plupart du temps, je récupérais les ordonnances dans mon entourage. Je les falsifiais sur l'ordinateur. J'empruntais le nom de mon père ou ceux des identités volées. A la fin, j'ai utilisé mon propre nom", a avoué le prévenu aux magistrats. "J'ai acheté des ordonnances falsifiées mais je n'en ai jamais volées chez le docteur", s'est-il exclamé. Enfin, si l'inculpé a avoué les vols des sacs à main sur son ancien lieu de travail, il a farouchement contesté celui de l'ordonnancier au cabinet du médecin sottevillais.

Le prévenu, en formation et sous libération conditionnelle, semble s'être "racheté une conduite". Il a été condamné à 12 mois de prison avec sursis assortis d'une mise à l'épreuve de deux ans. Il devra indemniser la CPAM.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble Le Tronquay (14490) 450 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du mardi 28 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Tribunal de Rouen : il utilisait de fausses ordonnances