En ce moment : LES CHOSES - JEAN-JACQUES GOLDMAN Ecouter la radio

Tribunal de Rouen : elle cache de l'héroïne "pour rendre service"

Lors d'un contrôle d'identité dans un immeuble à Cléon, la police découvre de l'héroïne dissimulée dans une cave. La propriétaire a déclaré avoir simplement voulu rendre service.

Tribunal de Rouen : elle cache de l'héroïne

Le 15 novembre 2011, dans un immeuble à Cléon, les policiers intervenaient afin de procéder à un contrôle d'identité. Tandis qu'ils patrouillaient, l'un de leurs chiens s'était arrêté devant la cave n° 40. Elle appartenait à une jeune mère de famille qui affirmait avoir "perdu son trousseau". Qu'importe. Les forces de l'ordre y accédèrent en escaladant.

Jeune mère "nourrice"

Ils y découvrirent, parmi les cartons, 230 grammes d'héroïne emballés dans du papier cellophane ainsi que deux balances de précision.

Quinze jours plus tôt, un ancien copain de lycée était venu la voir pour lui demander un "libre accès à sa cave". Tous deux furent interpellés. "Je ne sais pas pourquoi, je pensais qu'il y avait quelque chose de malhonnête", avait alors déclaré la jeune mère de famille.

Le 4 mars dernier, les deux amis ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Rouen à 6 et 3 mois de prison avec sursis. "Savez-vous ce que vous risquez ?" a demandé le juge. "En voulez-vous à votre ami ?" Réponse de la prévenue : "Non, honnêtement, je suis responsable". Quant à son co-prévenu, il a indiqué : "C'est un ami qui m'a proposé pour 300 € de garder l'héroïne. J'ai voulu la cacher chez elle parce que c'était un endroit secret !" C'était sans compter le flair de la brigade canine.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Tribunal de Rouen : elle cache de l'héroïne "pour rendre service"