En ce moment : CHILDREN - ROBERT MILES Ecouter la radio

Caen. Gilets jaunes : il avait lancé une bouteille sur des policiers

Un Gilet jaune de 40 ans était jugé mardi 19 novembre 2019, pour avoir lancé une bouteille devant la police, en marge d'une manifestation à Caen (Calvados), il y a près d'un an.

Publié le 21/11/2019 à 11h06
Caen. Gilets jaunes : il avait lancé une bouteille sur des policiers
L'homme jugé mardi 19 novembre 2019 au tribunal correctionnel de Caen (Calvados) répond de faits commis en marge d'une manifestation de Gilets jaunes en décembre 2018 (photo d'archives). - Jean-Baptiste Bancaud

Il conteste les faits depuis le début, mais le tribunal correctionnel de Caen (Calvados) l'a malgré tout condamné. Un homme de 40 ans se présente à la barre, mardi 19 novembre 2019, agacé. Il est jugé pour avoir lancé une bouteille en direction des policiers, en marge d'un samedi de manifestation de Gilets jaunes en décembre 2018.

Reconnu par un policier

"Je n'ai rien fait, ce qui est écrit dans le procès-verbal est erroné, d'ailleurs, je ne l'ai pas signé", affirme-t-il devant la présidente. Dans ce procès-verbal, il est consigné que le 30 décembre 2018, une patrouille de police voit un homme mettre des barrières métalliques et des poubelles au milieu de la rue de l'Oratoire à Caen et essuie un tir de bouteille en verre. L'homme est formellement reconnu par un fonctionnaire de police.

"Ce que dit le policier n'est pas vrai, ce n'était pas moi ! Il y a des caméras dans cette rue, pourquoi est-ce qu'on ne les a pas utilisées ?", insiste le prévenu. "À vous entendre, les policiers auraient dit et écrit n'importe quoi ?", lui demande en retour la présidente du tribunal. "On est d'accord", répond le quarantenaire, qui y voit une volonté "d'étouffer une opposition politique".

Le prévenu, qui n'a pas attendu le résultat de la délibération pour quitter la salle d'audience, a été condamné à trois mois d'emprisonnement avec sursis pour participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens.

Emmanuelle Réquéna

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Gilets jaunes : il avait lancé une bouteille sur des policiers