En ce moment : NOS PLUS BELLES ANNEES (FEAT KIMBEROSE) - GRAND CORPS MALADE Ecouter la radio

Rouen. Municipales 2020 : les vrais enjeux de la campagne

Les candidats et les alliances politiques se dévoilent petit à petit pour les municipales de mars 2020, à Rouen (Seine-Maritime). Chacun se voit pour l'heure comme le candidat du rassemblement, au-delà de toute étiquette politique, sans pour l'instant trop en dire sur le programme politique. La rédaction de Tendance Ouest passe en revue ce qu'elle considère comme les grands enjeux de la campagne.

Rouen. Municipales 2020 : les vrais enjeux de la campagne
À moins de cinq mois du scrutin, les enjeux des municipales 2020 à Rouen se dévoilent petit à petit. - Pierre Durand-Gratian

À cinq mois des élections municipales de 2020, les candidats à la tête de la ville de Rouen (Seine-Maritime) se dévoilent progressivement. La rédaction de Tendance Ouest reprend un par un les principaux enjeux de la campagne.

Lubrizol, l'urbanisme et l'écologie

Comment imaginer que cet accident industriel majeur ne devienne pas un thème de campagne ? Au cœur des préoccupations des Rouennais pour ses retombées éventuelles et ses effets sur la santé et l'environnement, l'incendie de Lubrizol pose une série de questions, dont les candidats vont certainement s'emparer.

Quelle place pour les sites Seveso à proximité des lieux de vie ? Quel avenir pour le futur éco-quartier Flaubert, voisin de l'usine ? Certains demandent déjà un moratoire sur la question, comme l'entrepreneur Jean-Louis Louvel. Pour d'autres, comme les écologistes, c'est à Lubrizol de partir, car construire des logements en ville sur d'anciennes friches permet de sauvegarder des terres agricoles. Dix mille vingt hectares doivent être consommés dans le prochain plan local d'urbanisme intercommunal d'ici 2033. Deux cent cinquante concernent le seul projet de contournement est de Rouen, un projet qui date des années 70 et qui est soutenu par tous les partis traditionnels, à l'exception des écologistes et des communistes. S'il est désormais programmé dans la loi d'orientation des mobilités, certains pourraient bien changer d'avis à son sujet et tenter de peser sur sa réalisation finale. Il se murmure que le candidat socialiste, Nicolas Mayer-Rossignol, hier défenseur du contournement, aurait changé d'avis sur la question. Les campagnes peuvent parfois inspirer…

Autres sujets majeurs, la place de la voiture en ville, la politique de stationnement, la place du vélo, la nature en ville ou encore le photovoltaïque sur les bâtiments publics.

Gouvernance Ville centre/Métropole

Rouen et sa métropole ont cette particularité d'avoir eu un maire de la ville centre qui n'était pas président de l'agglomération, avec le couple Robert - Sanchez, qui a parfois montré ses limites. Difficile de porter un projet pour Rouen sans projet métropolitain tant les compétences importantes se situent désormais au niveau de l'intercommunalité : transports en commun, voirie, équipements culturels et sportifs (Réunion des musées métropolitains, Opéra, Parc expo, Kindarena, stade Diochon…). Sur la question, les avis des candidats divergent. Certains estiment qu'il est logique que le maire de Rouen soit aussi le président de la Métropole, comme Nicolas Mayer-Rossignol. D'autres ne veulent pas faire les deux, comme Marine Caron ou Jean-Michel Bérégovoy. Chacun devra aussi convaincre de sa capacité, avec les 70 autres communes de la métropole et leurs enjeux, d'être en mesure de constituer une majorité pour l'exécutif métropolitain.

L'école et l'éducation

La compétence des écoles, tant du point de vue du patrimoine que dans l'organisation des rythmes scolaires, des activités périscolaires ou de la cantine, reste à 100 % dans les prérogatives de la ville. Plus d'une cinquantaine d'établissements sont à entretenir avec un patrimoine parfois vieillissant. Les prochains élus devront assurer le service après-vente du retour à la semaine de quatre jours de classe, avec les problèmes que cela a pu poser dans l'accueil en centre de loisirs, notamment les mercredis. À leur charge aussi de poursuivre ou non l'initiative des repas sans viande à la cantine, au choix des familles.

La culture

La ville conserve la main sur un certain nombre d'équipements culturels, comme les six bibliothèques, sur l'organisation d'événements culturels, et reste cruciale dans les subventions aux MJC (Maisons des jeunes et de la culture), maisons de quartiers et associations culturelles en tout genre, dont elle peut se faire le relais pour la communication. Le maire aura un rôle à jouer et une vision à proposer dans le cadre de la candidature de la ville comme capitale européenne de la culture en 2028.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
Rouen. Municipales 2020 : les vrais enjeux de la campagne