En ce moment : RESPIRE - MICKEY 3D Ecouter la radio

Rouen. Lubrizol : à quoi peut servir une commission d'enquête parlementaire ?

Quelques jours après l'incendie sur le site de Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime), des responsables politiques réclament la transparence et l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire.

Rouen. Lubrizol : à quoi peut servir une commission d'enquête parlementaire ?
Christophe Bouillon fait partie des députés qui demanderont l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire, mardi 1er octobre 2019. - Pierre Durand-Gratian

Il y a le temps de l'enquête judiciaire. Elle doit permettre de comprendre les causes de l'incendie de Lubrizol et d'établir les responsabilités. Il y a aussi le temps de l'enquête parlementaire. Des députés, dont Christophe Bouillon, député PS de Seine-Maritime, vont demander, mardi 1er octobre 2019, l'ouverture de cette commission d'enquête parlementaire. "Il y a sans doute à revoir les conditions d'alerte, ou encore à s'interroger sur la proximité entre les habitations et les sites classés Seveso", affirme le député, qui note qu'il n'y a pas eu d'enquête parlementaire sur les risques industriels depuis la catastrophe d'AZF à Toulouse (Haute-Garonne) en 2001.

"Depuis, beaucoup de choses se sont passées, comme le développement des réseaux sociaux : on voit qu'on est sur une autre manière de communiquer." Le député estime qu'il y a matière à être "beaucoup plus performant dans la gestion de crise", ce que pourrait relever l'enquête parlementaire.

Christophe Bouillon, députe de Seine-Maritime

Appliquer le principe pollueur-payeur

Avec Nicolas Mayer-Rossignol, candidat à la maire de Rouen, l'élu pointe du doigt une communication mal maîtrisée qui a semé le doute chez les habitants. "L'information a été mal comprise et a entraîné une crainte fort légitime."

Au-delà de la commission d'enquête parlementaire, les deux élus réclament l'application immédiate du principe de pollueur-payeur, inscrit dans la loi. "C'est à Lubrizol de payer pour les dommages et les préjudices subis, ils sont considérables, indiquent-ils. Un décret reconnaissant l'état de catastrophe industrielle doit être rapidement émis, afin de permettre aux particuliers d'ouvrir leurs droits à l'assurance."

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Lubrizol : à quoi peut servir une commission d'enquête parlementaire ?