En ce moment : SANS MOI - LA ZARRA Ecouter la radio

Cherbourg-Octeville. "Rien ne changera" pour les pêcheurs des îles Anglo-Normandes

Vendredi 4 octobre 2019, a eu lieu le sommet annuel des îles Anglo-Normandes, de la Manche et de la Normandie, à la Cité de la Mer, à Cherbourg (Manche). L'occasion de savoir ce qu'il adviendra des accords de pêche entre ces îles, qui ne font pas partie de l'Union Européenne, et la France, en cas de Brexit dur.

Cherbourg-Octeville. "Rien ne changera" pour les pêcheurs des îles Anglo-Normandes
À terme, les îles Anglo-Normandes, la Manche et la Normandie aimeraient être mandatées par l'UE et le Royaume-Uni pour gérer elles-mêmes leurs accords sur les territoires de pêche. - Kevin Alix

Vendredi 4 octobre 2019, a eu lieu le sommet annuel des îles Anglo-normandes, à la Cité de la Mer, à Cherbourg (Manche). L'occasion de savoir ce qu'il adviendra des accords de pêche entre ces îles, qui ne font pas partie de l'Union Européenne, mais qui bénéficient de certains avantages au titre du Traité d'adhésion au Royaume-Uni, et la France, en cas de Brexit dur. Réponse avec Marc Lefèvre, président du Conseil départemental de la Manche :

Marc Lefèvre

Et qu'en est-il des pêcheurs jersiais, qui remettent en question les Accords de la Baie de Granville, mis en application en 2004, et en cours de révision ? En effet, l'association des pêcheurs de Jersey craint, qu'en cas de Brexit, les Français, contraints de ne pouvoir pêcher dans les eaux britanniques, aillent vers les îles Anglo-Normandes, et donc réduisent leurs ressources en mer. Hervé Morin, président de Région, se veut rassurant :

Hervé Morin

En plus du maintien des accords de la baie de Granville, les représentants projettent de mettre en place un accord sur Guernesey, pour remplacer l'actuelle Convention de Londres, qui deviendra caduque le 31 octobre 2019. "La Région œuvre pour que les ports de Granville, Cherbourg et Barneville Carteret restent des ports de débarque pour les produits des îles Anglo-Normandes", concluent le Département et la Région d'une seule voix, dans un communiqué.

Les discussions avec l'Union Européenne n'ont pas encore commencé. À terme, les îles Anglo-Normandes, la Manche et la Normandie aimeraient être mandatées par l'UE et le Royaume-Uni pour gérer elles-mêmes leurs accords sur les territoires de pêche.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg-Octeville. "Rien ne changera" pour les pêcheurs des îles Anglo-Normandes