En ce moment : HURRICANE - OFENBACH Ecouter la radio

Sotteville-lès-Rouen.  Normandie : le nouveau technicentre SNCF en partie opérationnel

La première partie du nouveau centre de maintenance des trains de la SNCF de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) a débuté son activité au mois d'avril 2019. Le technicentre sera notamment chargé de l'entretien des nouvelles rames Omneo qui circuleront entre Paris et la Normandie.

Sotteville-lès-Rouen.  Normandie : le nouveau technicentre SNCF en partie opérationnel
La brique 1 du centre de maintenance de Sotteville-lès-Rouen est opérationnelle depuis le mois d'avril 2019. - Pierre Durand-Gratian

L'inauguration a eu lieu en grande pompe, vendredi 5 juillet 2019. Il faut dire que le ferroviaire est au cœur de la politique régionale, portée par Hervé Morin depuis son élection à la tête de la Normandie. Ce technicentre de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime), gigantesque atelier en deux bâtiments, doit permettre d'assurer la maintenance des trains qui circulent entre Paris et la Normandie, en particulier des Régiolis, des TER2N NG et des futurs Omneo, les nouveaux trains commandés par la Région à Bombardier et dont l'exploitation doit débuter, début 2020. "Cet atelier est unique en France pour les trains régionaux. Avec davantage de maintenance faite en Normandie, il y aura aussi davantage de trains disponibles pour les Normands", détaille Jean-Philippe Dupont, directeur régional de la SNCF.

Hervé Morin, en visite sur l'atelier de maintenance. - Pierre Durand-Gratian

C'est vrai que le bâtiment est ultra-moderne. L'atelier de près de 11 000 m2 est équipé d'énormément de baies vitrées qui permettent de travailler à la lumière naturelle. Il correspond surtout mieux aux exigences actuelles pour la maintenance. "On passe d'un atelier historique construit en 1883 et pensé pour des trains à vapeur à un atelier de 2019 pensé pour des trains actuels", détaille Jérémy Champeval, en charge de la conception du bâtiment et responsable de l'ancien atelier. Les différents organes à l'époque se plaçaient sous les trains alors que la plupart se situent désormais en toiture. Le nouvel atelier a donc été pensé pour que les cheminots puissent facilement y accéder.

Des accès aux toitures permettre de faciliter le quotidien des cheminots. - Pierre Durand-Gratian

Du mieux dès 2020 sur le réseau normand

L'atelier bénéficie également d'avancée en termes de développement durable avec une consommation de chauffage qui devrait être divisée par cinq grâce à une meilleure isolation des lieux et un éclairage avec des ampoules LED.

La seconde brique du technicentre doit être achevée d'ici la fin de l'année 2019 pour l'accueil des Omneo. Montant de la facture : 70 millions d'euros financés pour 50 millions par la Région Normandie. D'autres travaux doivent intervenir en bout de ligne. Des installations doivent être réalisées à Caen, avec notamment une fosse et une voie d'entretien, et au Havre. 500 millions doivent aussi être investis pour la rénovation des voies qui en ont besoin et les 40 nouveaux trains doivent tous circuler progressivement dès le début de l'année 2020. "J'espère qu'on va voir dès 2020 que les choses s'améliorent", conclut Hervé Morin.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Sotteville-lès-Rouen.  Normandie : le nouveau technicentre SNCF en partie opérationnel