En ce moment : LET SOMEBODY GO (FEAT SELENA GOMEZ) - COLDPLAY Ecouter la radio

Rouen. La mission parlementaire sur l'impact des gilets jaunes vient à Rouen

Une mission parlementaire sur l'impact économique des gilets jaunes a été mise en place. Roland Lescure, son co-rapporteur, s'est déplacé lundi 1er juillet 2019 à Rouen (Seine-Maritime), pour rencontre des élus et des commerçants.

Rouen. La mission parlementaire sur l'impact des gilets jaunes vient à Rouen
Roland Lescure, co-rapporteur de la mission, à côté de Damien Adam, député de la 1ère circonscription de la Seine-Maritime.

Quel est l'impact économique du mouvement des gilets jaunes ? C'est notamment pour répondre à cette question qu'une mission parlementaire a été mise en place, présidée par le député Les Républicains Damien Abad. Le co-rapporteur de la mission, le député La République en marche Roland Lescure s'est rendu à Rouen (Seine-Maritime), lundi 1er juillet 2019.

Rencontrer des commerçants

Le but de ce déplacement : rencontrer des représentants de la préfecture, des élus de la ville et des représentants d'associations de commerçants. La délégation s'est également rendue dans plusieurs magasins rouennais qui ont souffert du mouvement des gilets jaunes. "Je souhaitais que l'on aille à la rencontre des gens qui ont souffert.", explique Roland Lescure.

Face à lui, Jérome Vayssade, le gérant du magasin Aux quatre coins de France, installé rue Rollon depuis trois ans. Situé à côté du palais de justice, l'homme était en première ligne lors des manifestations des gilets jaunes le samedi. "L'intervention des CRS et l'usage des gaz lacrymogènes nous ont obligés à fermer dix ou quinze fois le samedi.", raconte-t-il. "Vous avez des clients dont vous êtes responsable donc vous avez un devoir de les protéger."

Jérome Vayssade est le gérant du magasin Aux quatre coins de France. - Amaury Tremblay

Ce mouvement a eu des conséquences économiques majeures : "Le samedi, on a fait un dixième du chiffre d'affaires prévu par rapport à la normale". Roland Lescure veut essayer "d'évaluer tout cela, notamment pour des villes comme Rouen qui ont été en première ligne et qui ont particulièrement souffert". Il souhaite que les citoyens "réalisent que, pour une ville de taille moyenne, ça a eu un impact significatif, samedi après samedi, sur le plan économique, social et psychologique".

Faire revenir les clients

Autre objectif affiché par la mission parlementaire : "faire des propositions, idéalement dans la durée, car la crainte c'est qu'on ne retrouve pas les niveaux d'activité qu'il y avait avant", ajoute Roland Lescure. Ce que confirme Jérome Vayssade, qui n'a pas vu de report des visites les autres jours de la semaine. "Avec le mouvement des gilets jaunes et les travaux dans la rue, on est passé à côté des achats d'impulsion."

"Il y a des commerces qui sont repartis comme les restaurants avec le beau temps et surtout l'Armada qui a permis de reparler de Rouen de façon positive.", complète José Ortuzar, vice-président des Vitrines de Rouen, l'association des commerçants qui compte 400 adhérents.

La mission parlementaire rendra son rapport mercredi 17 juillet 2019. Il sera rendu public et envoyé à toutes les personnes qui ont été auditionnées à Rouen comme dans d'autres villes en France.

    • Écoutez le reportage de Tendance Ouest :

Le reportage d'Amaury Tremblay

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. La mission parlementaire sur l'impact des gilets jaunes vient à Rouen