En ce moment : LATE NIGHT TALKING - HARRY STYLES Ecouter la radio

6 juin : François Hollande en déplacement dans le Calvados

Vivez en direct le déplacement de François Hollande à Ranville pour les commémorations du 68e anniversaire du Débarquement

6 juin : François Hollande en déplacement dans le Calvados

15h : François Hollande arrive à Ranville. Il est accompagné de Kader Arif, ministre délégué aux Anciens combattants. Accueilli par Nicole Ameline et Laurence Dumont, députées PS du Calvados il remonte le cimetière et se dirige vers le lieu de la cérémonie. Beaucoup de monde a fait le déplacement.

15h05 : la cérémonie a démarré

15h06 : François Hollande entre dans le cimetière, la pluie se met à tomber. François Hollande assiste à une brève cérémonie religieuse, menée par le père Laurent Berthout de Bayeux, mais aussi le rabbin de Caen, et un réverand anglais.

15h15 : le président de la République dépose une gerbe avec le ministre de la Défense britannique, Philip Hammond.

15h19 : François Hollande salue les vétérans et les porte-drapeaux, dont plusieurs anciens du commando Kieffer.

15h30 : François Hollande s'octroie un bain de foule, et signe quelques autographes sous une pluie battante.

15h33 : Il signe le livre d'or du monument dédié aux victimes du Débarquement "avec toute ma reconnaissance" écrit-il

15h35 : Nouveau bain de foule pour le président.

15h42 : François Hollande s'engouffre dans une voiture direction le Mémorial de Caen pour la suite des commémorations. Il devrait y effectuer une visite d'une heure avant une allocution.

16h05 : François Hollande est arrivé au Mémorial de Caen.

16h10 : Nouveau bain de foule pour le président qui est arrivé trempé. Une petite fille est même ravie d'avoir un autographe du président de la République. Cerrains assurent qu'ils ne se "laveront plus la main"...

16h15 : Le président de la République démarre sa visite du Mémorial. Il doit rencontrer trois vétérans : une infirmière, une G.I et un résistant, puis des collégiens.

16h30 : François Hollande est le troisième président de la République à se rendre au Mémorial de Caen, après Jacques Chirac en 2004 pour le 60e anniversaire du Débarquement et François Mitterand en 1988 pour l'inauguration.

17h : le discours de François Hollande devrait démarrer dans quelques instants.

17h24 : le président signe quelques autographes avant de se diriger vers le pupitre pour son discours.

17h27 : "Je tenais à être dans ce Mémorial pour cet anniversaire".

17h28 : C'est à chacun de ses hommes que je pense, à ces hommes qui livraient leur courte existence au combat"

17h29 : "L'aube du 6 juin annonçait la fin d'une longue nuit de 1.600 jours"

17h30 : "J'exprime la gratitude de la France à ceux qui ont rendu la libération de la France possible"

17h31 : "Londres fut pendant 4 ans la capitale de l'Europe Libre. Mes pensées vont en ce moment au commando Kieffer, à la résistance"

17h33 : le président rend hommage à la Normandie et aux soldats "qui pendant 100 jours se sont battus"

17h34 : "Oui votre région à souffert, notamment Caen, où 6 maisons sur 10 ont été détruites".

17h35 : "C'est de la bataille de Normandie que se décidait la bataille de France"

17h36 : C'est le débarquement de Normandie qui a rendu possible la victoire. Je voudrai m'adresser aux plus jeunes, que ce souvenir ne soit pas simplement une fidélité aux anciens, mais un acte de clairvoyance par rapport aux menaces, de conscience. Nous n'avons pas terminé dans la grande bataille de l'humanité."

17h36 : "Je voudrai que ce jour soit un jour de transmission. C'est le sens de ce Mémorial de Caen."

17h38 : "La mémoire doit savoir survivre aux témoins des évènements eux-mêmes. Cet enjeu de la poursuite c'est celui de la génération qui arrive. La mémoire ce sont des sites. C'est pourquoi j'incite la région à poursuivre l'inscription des sites au patrimoine mondial de l'humanité."

17h40 : "J'incite la région à préparer les cérémonies du 70e anniversaire. J'inviterai tous les chefs d'Etat dont les enfants sont morts ici à participer aux commémorations du 6 juin 2014".

17h42 : "La mémoire, c'est aussi savoir d'où l'Europe vient. Cette région est couverte de tombes d'enfants de toute l'Europe et du Monde. Tous ces jeunes ont été les victimes du barbarisme, celle du nazisme. Tous les Européens doivent être capables, 68 ans après d'inventer un Europe de paix, de convergence".

17h43 : "Je n'ai qu'un voeu : vous jeunes de France qui n'avaient rien connu que la démocratie et la paix, soyez à la hauteur de ceux qui ont préservé la paix."

17h44 : "La mémoire est un travail, et j'en suis désormais le gardien. Je suis venu vous parler autant d'hier que d'aujourd'hui et aussi de demain. Le 6 juin est un appel d'hommes et de femmes qui voulaient se battre pour l'humanité, mais aussi pour la paix. En exprimant notre gratitude, nous sommes venus nous rappeler notre passé glorieux et nous engager à en être digne."

Avec nos envoyés sur place : Frédéric Oblin et Floriane Bléas

A lire aussi

François Hollande à Ranville, : revivez la visite en images

D-Day : Ranville, le village symbole

6 juin : l'opération Overlord en chiffres

6 juin 1944 : pourquoi cette date pour le débarquement

6 juin 1944 : le Débarquement en Normandie

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
6 juin : François Hollande en déplacement dans le Calvados