En ce moment : A BOUCHE QUE VEUX-TU - BRIGITTE Ecouter la radio

Rouen. Fermeture d'école, dédoublement des classes : le point en Seine-Maritime

La rentrée scolaire 2019 se prépare en Seine-Maritime, avec la mise en place des annonces du président de la République, comme la non-fermeture d'écoles sans accord du maire et le dédoublement des classes.

Rouen. Fermeture d'école, dédoublement des classes : le point en Seine-Maritime
Olivier Wambecke est le nouvel inspecteur d'académie en Seine-Maritime.

L'année scolaire n'est pas encore terminée et les regards sont déjà tournés vers la rentrée 2019. L'avenir de certaines classes est au cœur des discussions entre l'académie de Seine-Maritime, les élus et les parents d'élèves. Mais les cartes sont rebattues depuis l'annonce du chef de l'État, Emmanuel Macron après le Grand débat national : plus aucune école ne fermera sans accord du maire.

Cinq cas en Seine-Maritime

"Dans le département, nous avions projeté la fermeture de cinq écoles", explique Olivier Wambecke, inspecteur d'académie de la Seine-Maritime. "Après avoir appelé les maires à la suite des annonces du président de la République, un maire nous a expliqué son désaccord et tout simplement nous annulons cette fermeture d'école." Cette commune, c'est Cressy, entre Dieppe et Neufchâtel-en-Bray.

La fermeture de classe aura donc lieu, mais dans un autre établissement du Regroupement pédagogique intercommunal dont fait partie Cressy, qui dispose de plus d'une classe, pour éviter la fermeture d'une école. "Maintenant c'est aux élus locaux de nous dire où ils souhaitent que nous fermions la classe." Écoutez les précisions d'Olivier Wambecke :

Olivier Wambecke

Poursuite du dédoublement

L'inspection d'académie poursuit également le dédoublement des classes : 45% des CE1 en REP+ (réseau d'éducation prioritaire renforcé) le sont aujourd'hui et la totalité seront concernées à la rentrée, ainsi qu'en REP (réseau d'éducation prioritaire).

Prochaine étape : le dédoublement des grandes sections en éducation prioritaire à partir de 2020. En Seine-Maritime, 64% des écoles maternelles en REP et REP+ compteront déjà, en moyenne, moins de 24 élèves par classe à la rentrée 2019.

Enfin, l'inspection d'académie souligne aussi que 80 % des écoles rurales, soit 145 établissements, comptent moins de 24 élèves par classe en grande section, CP ou CE1.

Créations de postes

À la rentrée prochaine, 34 postes ont été créés en Seine-Maritime, tandis que le nombre d'écoliers est en baisse avec -1117 enfants. Tout d'abord, dix postes sont dédiés aux élèves en situation de handicap dont "trois en établissements spécialisés, un poste de psychologue scolaire à Neufchâtel-en-Bray et un poste pour une classe dédiée aux troubles autistiques à Dieppe", détaille Olivier Wambecke. Une vingtaine de postes sont aussi créés pour le remplacement des professeurs, "ce qui permet de renforcer la formation des enseignants".

Une nouvelle réunion sur la prochaine carte scolaire est prévue d'ici fin juin. Elle permettra d'affiner les ouvertures et fermetures de classes en Seine-Maritime d'ici le mois de septembre.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Fermeture d'école, dédoublement des classes : le point en Seine-Maritime