En ce moment : DANS TA RADIO - -M- Ecouter la radio

Caen. 118 panneaux photovoltaïques sur le toit du centre aquatique de Douvres

Près de Caen (Calvados), à Douvres-la-Délivrande, 118 panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit du centre aquatique pour produire de l'électricité et y chauffer l'eau.

Caen. 118 panneaux photovoltaïques sur le toit du centre aquatique de Douvres
Jacques Lelandais, président du Syndicat Départemental d'Energies du Calvados (SDEC ENERGIE) et Franck Jouy, président de la communauté de communes Coeur de Nacre. - Léa Quinio

La note d'opportunité avait été lancée il y a quatre ans. Opérationnelle depuis le 23 novembre 2018, la centrale photovoltaïque sur le toit du centre aquatique de Douvres-la-Délivrande (Calvados) a été inaugurée lundi 25 février 2019. Au total, ce sont 118 panneaux photovoltaïques, - "même si j'avais souhaité plus mais apparemment ce n'était pas possible", indique Franck Jouy, Président de la communauté de communes Cœur de Nacre - qui ont été installés et qui permettent de chauffer l'eau de l'équipement public.

Des infos de production en temps réel

Ces 240 m2 de panneaux photovoltaïques ont la capacité de produire jusqu'à 30 000 kWh, soit la consommation de 12 foyers qui n'utilisent pas de chauffage électrique. Depuis sa mise en place, la centrale a déjà produit 2000 kWh. Qu'en sera-t-il avec les jours ensoleillés de février ? "Les pics enregistrés se font souvent entre midi et 13 heures" ajoute Jérémy Bredin, ingénieur énergie de la SDEC Energie. La technologie permet aussi de connaître en temps réel la production d'énergie et de récolter un historique journalier, hebdomadaire, mensuel et annuel.

Le coût de production s'élève à 97 000 € HT financé par le SDEC ENERGIE (47 956 €), la Région Normandie (25 864 €), par les fonds européens LEADER (20 000 €) et la communauté de communes Cœur de Nacre (3180 €). Pour espérer un retour sur investissement, il faudra attendre une vingtaine d'années. Jacques Lelandais, président du SDEC énergie indique : "on estime des recettes de 65 000€ d'ici 20 ans".

Un "starter" pour d'autres projets écologiques

Ce projet faisait suite à une chaufferie bois, implantée aux abords du centre aquatique qui chauffe la piscine mais aussi le centre culturel C3 Cube de Douvres, mais il sera aussi un starter pour d'autres projets écologiques sur le territoire Cœur de Nacre. Franck Jouy explique :

Franck Jouy : "Ce n'est qu'un premier pas vers d'autres projets"

La communauté de communes Cœur de Nacre continue de montrer son engagement dans la transition énergétique. D'ici 2040, elle compte remplir l'objectif fixé par la région qui est de devenir 100 % énergies renouvelables (ENR).

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. 118 panneaux photovoltaïques sur le toit du centre aquatique de Douvres