En ce moment : GOOD 4 U - OLIVIA RODRIGO Ecouter la radio

Le-Havre. 96 points de blocage et 7 900 "gilets jaunes" mobilisés en Seine-Maritime à 14 heures

La préfecture de Seine-Maritime comptait 96 points de blocages et près de 7 900 manifestants mobilisés dans le département en début d'après-midi, samedi 17 novembre 2018. Quatre personnes ont été légèrement blessées sur des barrages.

Le-Havre. 96 points de blocage et 7 900
Le rond-point des vaches de Oissel reste un point névralgique de la mobilisation dans l'agglomération rouennaise. - Pierre Durand-Gratian

La mobilisation continue de prendre de l'ampleur, selon le dernier point de la préfecture de Seine-Maritime qui donne l'état de la situation à 14 heures, samedi 17 novembre 2018.

Les autorités comptent 96 points de blocage, en général des barrages filtrants pour 77 d'entre eux et 19 barrages "plus rigides". Cela représente près de 7 900 manifestants en gilets jaunes sur l'ensemble du département.

En tout, quatre personnes ont été blessées sur des barrages. Il s'agit à chaque fois de gilets jaunes, victimes d'automobilistes qui ont tenté de forcer le barrage. Tous n'ont été heureusement que légèrement blessés. Le dernier incident en date a eu lieu à Octeville-sur-Mer près du Havre. L'automobiliste en cause a pris la fuite. Ce matin, un autre automobiliste a été interpellé et placé en garde à vue après avoir renversé un manifestant à Saint-Léonard, près de Fécamp.

Les points de blocage restent sensiblement les mêmes. On en compte sept autour de Dieppe, particulièrement ciblée, ce qui impacte la fête du hareng.

Tensions au Mont Riboudet

Autour de Rouen, les manifestants se sont concentrés principalement au rond-point de la Motte et au rond-point des Vaches de Oissel. Le pont Flaubert est désormais rouvert à la circulation, tout comme le pont Mathilde. La préfecture note en revanche des tensions entre les automobilistes et les manifestants, qui ont installé un barrage du côté du Mont Riboudet.

Globalement, les autorités constatent aujourd'hui une forte baisse de la circulation, due au fait que les usagers ont été prévoyants. Elles renouvellent leur appel à la prudence aux automobilistes. Attention au demi-tour et au contresens sur les autoroutes ou les bretelles pour échapper aux barrages. "C'est extrêmement dangereux et cela reste interdit", prévient la préfecture.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. 96 points de blocage et 7 900 "gilets jaunes" mobilisés en Seine-Maritime à 14 heures