En ce moment : SANS MOI - LA ZARRA Ecouter la radio

Caen. Olympiades des métiers : les métiers de l'alimentation

La Normandie accueille les Olympiades des métiers du mercredi 28 novembre au samedi 1er décembre 2018 à Caen (Calvados). D'ici là, en partenariat avec la Région, découvrez chaque semaine un focus sur les métiers en compétition.

Caen. Olympiades des métiers : les métiers de l'alimentation
Cette semaine, découvrez les métiers de l'alimentaire avec Tendance Ouest et la région Normandie. - Photo d'illustration

Apprentis, lycéens, étudiants… Du mercredi 28 novembre au samedi 1er décembre 2018, tous ont rendez-vous à Caen (Calvados) pour les Olympiades des Métiers, une compétition où tous confronteront leur savoir-faire dans sept catégories : alimentation, automobile et engins, BTP, industrie, végétal, service, communication et numérique.

À cette occasion, en partenariat avec la Région, Tendance Ouest vous propose de découvrir cette semaine les métiers de l'alimentation.

Catégorie boulangerie, Charles Chapron : "J'aime travailler tôt"

Charles Chapron - © Eric Biernacki - Region Normandie

Charles Chapron n'a pas peur de se lever tôt. C'est ce qui l'a poussé à s'investir dans son cursus scolaire pour devenir boulanger. "Mon père tenait une épicerie et il allait chercher du pain alors très tôt, j'ai vu comment fonctionnait ce métier". À 18 ans, il est au lycée professionnel François Rabelais d'Ifs et vient de commencer son alternance à la boulangerie Toulorge, rue Saint-Jean à Caen. "L'entreprise c'est vraiment différent des cours. Peu importe ce qu'il se passe, il faut sortir les pains, les viennoiseries. C'est un rythme à tenir".

Représentant normand en section boulangerie pour les Olympiades des métiers, Charles Chapron devra pendant trois jours se consacrer "à la confection de pains, de viennoiseries et la dernière consistera à faire un décor". Pour être au top le jour J, Charles s'entraîne avec son coach lors de ses cours au lycée. À court terme, le jeune homme a déjà pensé à son avenir. "J'aimerais voyager pour découvrir ce qui se fait un peu partout dans le monde et puis pourquoi pas, un jour, ouvrir ma boulangerie". Un conseil à donner à ceux qui veulent se lancer dans le métier ? "Bien réfléchir avant parce que c'est un métier difficile mais si on est sûr alors il faut y aller".

Catégorie pâtisserie, Kathleen Molière : "La pâtisserie, une œuvre d'art"

Kathleen Molière - Eric Biernacki - Région Normandie

À 20 ans, Kathleen Molière est en dernière année d'apprentissage à Val-de-Reuil pour devenir pâtissière. Elle avait suivi, auparavant, un CAP pâtissier et un CAP chocolatier. "J'ai toujours eu envie de me lancer dans la pâtisserie, explique la jeune femme. Ça permet de faire plaisir aux proches, c'est le dessert à la fin d'un bon repas !" Ce qu'apprécie Kathleen Molière avant tout, c'est le côté artistique des desserts. "Ce n'est pas juste un gâteau, aux Olympiades des métiers je veux montrer aux gens que le visuel joue beaucoup. On déguste une pâtisserie avant tout en la regardant."

Pour créer ses gâteaux, Kathleen Molière doit avant tout avoir "beaucoup d'imagination". "Il faut se servir de tout ce que l'on voit au quotidien et dans la nature", détaille-t-elle avant sa participation à la finale des Olympiades des métiers. Après ses études, Kathleen Molière veut voyager. "J'ai envie de découvrir des cultures différentes et voir ainsi un maximum de choses", poursuit-elle. Elle compte notamment découvrir les pays anglophones comme le Canada pour travailler avec des produits locaux qui sont forcément différents de ceux que l'on peut trouver en France.

Les métiers de l'alimentation en compétition

Sommellerie

Responsable de sa cave, le sommelier sélectionne les crus et compose la carte des vins. Il se distingue principalement par un palais fin et un nez subtil pour connaître les qualités de chaque vin, distinguer leur millésime et leur provenance. Le métier s'exerce généralement dans des restaurants gastronomiques mais aussi dans des bars à vin. Salaire de début : 1500 euros brut par mois.

Boucherie

Le boucher choisit et achète les carcasses de viande chez un grossiste. Le boucher doit maîtriser les techniques de découpage et désossage. Il doit également connaître parfaitement bien son produit pour conseiller au moment de la vente sur le temps de cuisson, l'accompagnement. Salaire de début : 1 498 euros brut par mois.

Poissonnerie

Le poissonnier s'approvisionne tôt en poissons et coquillages chez des grossistes ou aux halles. Il doit maîtriser l'ouverture des coquillages, l'écaillage et le vidage des poissons tout en respectant la chaîne du froid. Salaire de début : 1 599 euros brut par mois.

Cuisinier

Le cuisinier confectionne les plats, surveille la cuisson et les donne aux serveurs. Il élabore les menus et calcule les prix des achats et le prix de revient des plats. Il doit savoir travailler vite, debout et souvent sous pression. Ses horaires sont souvent fractionnés. Salaire de début : 1 498 euros brut par mois pour un commis et 1 550 euros brut par mois pour un cuisinier.

Service en salle

L'employé de restaurant prépare la salle et les tables avant l'arrivée des clients. Il les accueille, apporte les plats et sert le vin. Il débarrasse également et nettoie la salle en fin de service. Il faut un grand sens du contact, de la précision et de la maîtrise de soi. Salaire de début : de 1 498 à 1 600 bruts par mois selon la durée du temps de travail.

Boulangerie

Le boulanger fabrique son pain au petit matin en commençant essentiellement par la préparation de la pâte qui est constituée de farine, d'eau, de levure et de sel. Après le pétrissage de la pâte, celle-ci est placée dans une chambre de fermentation pour lever. Ensuite les pâtons sont façonnés et placés dans un four. Le boulanger confectionne également des viennoiseries et parfois des produits traiteurs comme des quiches et des pizzas. Le métier peut s'exercer en tant qu'artisan ou bien dans des entreprises industrielles qui fournissent des grandes surfaces. Salaire de début : 1498 euros brut par mois.

Pâtisserie - Confiserie

Le pâtissier confectionne de nombreuses recettes sucrées, il faut donc avoir une large connaissance des différentes pâtes comme la sablée, la brisée ou la feuilletée et maîtriser la cuisson pour une réalisation parfaite. Il faut aussi avoir des qualités artistiques et faire appel à sa créativité pour offrir un visuel parfait aux gâteaux. Les professionnels de la pâtisserie et de la confiserie sont installés à leur compte ou travaillent dans l'industrie agroalimentaire. Salaire de début : 1498 euros brut par mois.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Olympiades des métiers : les métiers de l'alimentation