En ce moment : IRRELEVANT - PINK Ecouter la radio

Rouen. [Photos] Rouen : un bus à deux étages à l'essai sur le réseau Astuce

Un bus à deux étages est testé depuis lundi 24 septembre 2018 sur le réseau Astuce dans la Métropole de Rouen (Seine-Maritime). Il circule sur la ligne F5 puis sur le service Teor avec de nombreuses fonctionnalités à bord.

Rouen. [Photos] Rouen : un bus à deux étages à l'essai sur le réseau Astuce
Le bus à deux étages circule sur la ligne F5, entre le Théâtre des arts et le lycée Galilée. - Amaury Tremblay

C'est une première : la Métropole de Rouen (Seine-Maritime) fait désormais circuler, sur son réseau de transports en commun, un bus à deux étages. Depuis lundi 24 septembre 2018, le véhicule est visible sur la ligne F5 (entre le Théâtre des arts et le lycée Galilée) puis sur les lignes Teor entre le CHU et le pôle d'échange du Mont-Riboudet.

Capacité de transport doublée

Ce bus a été prêté par le réseau de transport de Berlin, en lien avec Transdev qui exploite le réseau Astuce dans la Métropole. "Il faut continuer à innover et expérimenter pour rendre le meilleur service à nos habitants", affirme Frédéric Sanchez, le président de la Métropole Rouen Normandie qui souligne le fait que les bus à deux étages circulent uniquement pour des raisons touristiques en France.

Le véhicule propose ainsi 83 places assises, soit deux fois plus qu'un bus habituel. Si la capacité est quasiment identique à celle d'un bus articulé (comme sur les lignes Teor), ce bus prend moins de place à un arrêt. Il propose aussi des services inédits comme des ports USB pour recharger son téléphone.

Arthur Nicolet

À l'étage, il est obligatoire de s'assoir pour des raisons de sécurité. - Amaury Tremblay

"Les téléphones, ça se décharge rapidement, surtout quand on l'utilise beaucoup quand on se déplace en bus", explique Arthur Nicolet, le président de Transdev Rouen, qui gère le réseau Astuce. Du Wifi gratuit est aussi disponible à bord et des écrans interactifs permettent d'être informés en temps réel du trajet sur la ligne.

Des adaptations sur la ligne

La mise en circulation de ce nouveau bus a nécessité des aménagements sur la ligne F5 puisque ce véhicule fait 4 mètres de haut. "Il a fallu bien repérer l'itinéraire et faire de l'élagage des arbres quand c'était nécessaire", détaille Arthur Nicolet. Le personnel a aussi subi une formation particulière pour apprendre à conduire ce bus.

Des écrans numériques sont installés dans le bus. - Amaury Tremblay

"Si on s'aperçoit qu'à l'usage c'est pratique, nous pourrions remplacer les bus articulés par ces bus à deux étages", ajoute Frédéric Sanchez. Même si le coût est un peu plus élevé, entre 300 et 400 000 euros pour un bus à deux étages car il est fabriqué en moindre quantité que les bus articulés.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. [Photos] Rouen : un bus à deux étages à l'essai sur le réseau Astuce