En ce moment : La fee - ZAZ Ecouter la radio

Rouen. Quinze présidents de régions dont Hervé Morin dénoncent la politique "recentralisatrice" de l'Etat

Quinze présidents de régions françaises, celui de la Normandie, Hervé Morin, en tête, dénoncent la politique d'Emmanuel Macron. Élu de droite comme de gauche l'appellent, mardi 24 avril 2018, à faire confiance aux territoires.

Rouen. Quinze présidents de régions dont Hervé Morin dénoncent la politique "recentralisatrice" de l'Etat
Hervé Morin est aussi président des Régions de France. - Yohann Lerendu

Ils sont quinze, Hervé Morin en tête : quinze présidents de régions françaises, de métropole et d'Outre-Mer, dénoncent mardi 24 avril 2018 la politique "recentralisatrice" du gouvernement.

Dans une tribune publiée par le journal Le Monde, le président de la Normandie et ses homologues, de droite comme de gauche, appellent Emmanuel Macron à faire confiance aux collectivités pour transformer la France. Ils jugent "incompréhensible que l'État continue d'affaiblir les territoires alors qu'ils sont bien mieux gérés que lui".

"Sans précédent depuis 1982"

"Après plusieurs mois de discussions sans fin, tout laisse à penser que l'État veut décider seul" écrivent les présidents, un an après le premier tour de l'élection présidentielle de 2017. "Or, cette politique recentralisatrice, sans précédent depuis 1982 et le vote des premières lois de décentralisation, ne peut réussir" estiment-ils.

L'État "n'a plus l'agilité ni la capacité d'innovation des collectivités locales pour agir au quotidien au service de nos concitoyens" poursuivent les présidents de région. Ils évoquent notamment le dossier de l'apprentissage, dont la gestion est modifiée au détriment des régions. En matière d'aménagement du territoire, l'État est "dans l'incapacité de porter les projets d'investissement vitaux pour nos territoires, qu'il s'agisse de mobilité (trains intercités, routes, ports) ou d'énergies nouvelles", notent-ils encore.

Bertrand ne signe pas

Outre Hervé Morin, qui a aussi la casquette de président des Régions de France, on retrouve parmi les quinze signataires les patrons des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire. En revanche, le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, n'a pas signé ce texte, tout comme l'exécutif de la Corse.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
Maxime Grouet - Caen Il y a 4 ans

L'Etat devrait respecter la subsidiarité : « Principe selon lequel une autorité centrale ne peut effectuer que les tâches qui ne peuvent pas être réalisées à l'échelon inférieur.» Il y a du chemin à parcourir pour les Jacobins !

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Quinze présidents de régions dont Hervé Morin dénoncent la politique "recentralisatrice" de l'Etat