Papillons de nuit : l'opposition départementale dénonce le désengagement du département

L'abandon du soutien du conseil départemental de la Manche au festival Papillon de Nuit, qui maintient sa programmation de Bertrand Cantat, est une erreur selon les élus d'opposition. 

Papillons de nuit : l'opposition départementale dénonce le désengagement du département

Les élus d'opposition du Conseil départemental réaffirment leur soutien à Papillons de nuit. Dans le viseur de la collectivité : la programmation de Bertrand Cantat (photo) © Capture d'écran Youtube

Par Thierry Valoi

Les élus départementaux de gauche, réagissent, via un communiqué daté du mardi 6 mars 2018, au désengagement financier du conseil départemental du festival Papillons de Nuit, qui a décidé de maintenir sa programmation de Bertrand Cantat en mai prochain à Saint-Laurent de Cuves (Manche), malgré les pressions.

    • Lire aussi. Bertrand Cantat à Papillons de Nuit : après la pétition, une lettre ouverte

Ces élus regrettent cette "erreur en considérant que notre assemblée doit s'ériger en instance juridique pour condamner à nouveau un artiste qui a été jugé et a purgé sa peine et qui a droit, comme tout citoyen, à ne pas être l'objet d'une condamnation à mort civile définitive".

Pas d'amalgame

Ils dénoncent aussi "l'amalgame qui est fait en considérant que soutenir ce festival et particulièrement la prestation de Bertrand Cantat irait à l'encontre de notre engagement pour l'égalité femmes-hommes. Qui peut penser que le Département de la Manche pourrait être associé à une manifestation faisant la promotion de la violence faite aux femmes ?" et s'insurgent de "la méthode qui montre que, malgré l'accord initial unanime de l'assemblée, ni la dite assemblée ni la commission culture n'ont été associées à cette importante et symbolique décision de retrait."

  • Lire aussi. Bertrand Cantat à Papillons : "Nous n'avons pas de rôle judiciaire à jouer"

    Dans leur courrier, les signataires [Frédérique Boury (Les Pieux) ; Yveline Durez (La Hague) ; Madeleine Dubost (Tourlaville) ; Karine Duval (Cherbourg-Octeville 2) ; Marie-Odile Féret (Cherbourg-Octeville 3) ; Jean-Paul Fortin (la Hague) ; Dominique Hébert (Equeurdreville-Hainneville) ; Odile Lefaix-Véron (Equeurdreville-Hainneville) ; Gilles Lelong (Tourlaville) ; Anna Pic (Cherbourg-Octeville 1) ; François Rousseau (Les Pieux) ; Franck Tison (Cherbourg-Octeville 3)] réaffirment leur soutien à Papillons de nuit et expriment leurs "sincères regrets aux organisateurs".

        • Lire aussi. Bertrand Cantat à Hérouville : comment la municipalité a-t-elle réagi ?

    Sébastien Fagnen, maire délégué de Cherbourg-Octeville et conseiller départemental d'opposition, a lui préféré réagir sur les réseaux sociaux :

  • TOP SOCIETE

    CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

    COMMENTAIRES