Papillons de nuit : après le désengagement du Département, le festival réagit

L'association R.O.C En Baie, organisatrice du festival Papillons de nuit, a réagi au désengagement du conseil départemental de la Manche suite à la programmation de Bertrand Cantat dans son édition 2018.

Papillons de nuit : après le désengagement du Département, le festival réagit

Papillons de nuit à Saint-Laurent-de-Cuves en 2017 © Tendance Ouest

Par Thierry Valoi

Après que le conseil départemental de la Manche décide de retirer sa subvention au festival les Papillons de nuit, prévu en mai 2018 à Saint-Laurent-de-Cuves (Manche), en raison de la programmation de Bertrand Cantat, l'association R.O.C. En Baie, organisatrice du festival, réagit via un communiqué rappelant que le département "était partenaire de l'événement depuis la première édition de Papillons de Nuit. Par ce retrait, de nombreuses années de collaboration fructueuse et les échanges des derniers mois en préparation de l'édition 2018 sont balayés en quelques jours."

"Refus de céder à un droit de regard sur son projet culturel"

L'association avait été notifiée par courrier le 26 février 2018 que le Conseil départemental de la Manche retirait son soutien institutionnel en réaction au maintien du concert de Bertrand Cantat "dans une volonté d'apaisement, elle n'avait pas souhaité rendre publique cette décision. Refusant de céder un droit de regard sur son projet culturel, l'association prend donc acte de ce désengagement et regrette que le soutien institutionnel de son Département soit conditionné à la validation de sa programmation. R.O.C. en Baie considère que les institutions politiques, quelles qu'elles soient, n'ont pas de droit d'ingérence dans ses choix artistiques."

Le département maintien son dispositif de prévention pour le festival

En retirant son soutien au plus grand festival du département, R.O.C. En Baie "déplore le désengagement d'un acteur public de son territoire, partenaire historique de son événement, mais se félicite que l'engagement commun pour la prévention des conduites à risque dépasse la polémique médiatique".

    • Lire aussi. Bertrand Cantat à Papillons de Nuit : la Manche retire son soutien financier

En effet, le festival salue le maintien "des équipes du Département et du CeGIDD (Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic) dans le dispositif de prévention déployé pour l'événement."

R.O.C. en Baie continue à se battre pour tenir son rôle et ses engagements d'acteur culturel. Et, une nouvelle fois, défend ses valeurs d'indépendance artistique et de vie démocratique, au cœur de son projet associatif.

Les conséquences de ce désengagement

- 21 500 € HT de campagnes de communication, co-brandées Papillons de nuit et Conseil départemental de la Manche

- 7 000 € HT d'achat de billetterie et de stand au Village Partenaires

    • Lire aussi. Papillons de Nuit : "Bertrand Cantat est libéré de toute obligation judiciaire"

Le budget global du festival étant de 3 000 000 € HT, ces aides en représentaient ainsi moins de 1%.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES