Tennis de Table : le Caen TTC veut confirmer sa victoire en double

Tennis de Table : le Caen TTC veut confirmer sa victoire en double

Julien Piétropaoli assure un rôle assez délicat. Aligné quasiment toujours sur le double, il doit être prêt quelque soit la longueur des matchs de simple. © Léa Quinio

Le

Après son succès face à Metz (3-0), le Caen TTC (Calvados) s'apprête à rencontrer Levallois (Ile-de-France), mardi 5 décembre 2017 à domicile. Avec une victoire de plus au compteur que l'adversaire, les Caennais veulent confirmer.

"Cette victoire fait du bien, d'autant plus qu'ils n'avaient pas leur n°1 donc c'était capital de remporter ce match", souriait Julien Pietropaoli au sortir de la large victoire contre Metz. Sixième de Pro B, Caen établit un 50/50 avec trois rencontres remportées pour trois échecs, mais retient particulièrement sa première victoire en double. Testant plusieurs binômes, Xavier Renouvin avait aligné Kosowski et Pietropaoli contre Metz. Une nouvelle formule qui a porté ses fruits et qui satisfait le dernier arrivant. "C'est difficile de s'entraîner ensemble. Jakub (Kosowski, ndlr) est en Pologne, moi je suis à Nantes. Marcos (Madrid, ndlr) est à l'INSEP. On essaie maintenant de se réunir un jour plus tôt pour préparer le double. Il faut du temps et je pense que l'on sera performant en 2e partie de saison. Ça va venir, je suis confiant".

Un calcul éminemment tactique

Et si la formule de pro B ne permet pas au même joueur d'être aligné sur deux simples, Marcos Madrid, le leader est légitimement choisi pour un simple, au détriment du double. À l'inverse, Julien Piétropaoli est plutôt favori sur le double. Un rôle difficile à appréhender pour le nantais, mais qui ne lâche rien pour autant. "Mon statut n'est pas évident. Je joue qu'en fonction de ce que font mes coéquipiers avant en simple. À ce niveau là, je ne peux pas me permettre de ne pas être au top quand le moment se présente. Mais c'est difficile car je ne peux pas m'échauffer à la table comme il faut". 

Trois points capitaux

Opposés à une formation au fort passé prestigieux, l'objectif est clair : revenir avec trois points. À deux longueurs d'avance au classement, la dynamique de victoires pourrait être enfin lancée contre Levallois et permettrait aux caennais de rester en course. "Il n'y a qu'une descente cette année. Ce n'est pas pour les rabaisser mais sincèrement je ne vois pas Boulogne-Billancourt et Metz remonter la pente. À nous de remporter ce match contre Levallois pour se donner un peu d'air" conclut Julien Piétropaoli.


1234
Votre pour les trophées du sport normand
Envoyez-nous votre plus belles photos de Noël
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques