En ce moment : LAST NIGHT (A DJ SAVED MY LIFE) - KO KO MO Ecouter la radio

Le-Havre. Le port du Havre veut importer plus de fruits et légumes

Le port du Havre (Seine-Maritime) veut développer ses importations de fruit et légumes. Pour concurrencer Rotterdam (Pays-Bas) une charte de bonne pratique pour l'importation de fruits et légumes a été signée mardi 7 novembre 2017.

Le-Havre. Le port du Havre veut importer plus de fruits et légumes
La signature au Havre mardi 7 novembre 2017 de la Charte de bonne pratique pour l'importation de fruits et légumes - Port du Havre Haropa. - Gilles Anthoine

124 millions de tonnes de produits frais sont transportées dans le monde tous les ans. Un marché en forte progression, de 4 % à 5 % par an, et en Europe, c'est le port de Rotterdam (Pays-Bas) qui est leader des importations en fruits et légumes. Le Havre veut profiter d'une évolution du marché: les fruits et légumes qui se transportaient essentiellement en vrac, sont désormais de plus en plus convoyés par conteneurs reefer (réfrigérés).

Le Havre veut rééquilibrer importation et exportation

Le Havre, premier port de conteneurs de France, veut donc s'imposer sur ce marché de l'importation de fruits et légumes (notamment pour alimenter le marché de Rungis en région parisienne). La cité océane qui exporte déjà beaucoup (des pommes et des légumes français). 23 000 conteneurs fruits et légumes vont transiter en 2017 par le port du Havre (58 % à l'export et 42 % à l'import). Le port souhaite maintenant rééquilibrer l'importation (mangues, oranges, ananas, bananes et autres fruits exotiques). Écoutez Hervé Cornéde, directeur commercial et marketing d'Haropa (ports de Paris, Rouen et Le Havre):

Hervé Cornéde - directeur commercial et marketing Haropa

Pour développer ces importations, une charte de bonne pratique pour l'importation de fruits et légumes a été signé mardi 7 novembre 2017. Une signature entre Haropa, le syndicat des transitaires et des commissionnaires en douane du Havre et de la région, la Fédération Union maritime portuaire du Havre (UMEP), le ministère de l'agriculture de l'agroalimentaire et de la forêt et du service d'inspection vétérinaire et phytosanitaire (SIVEP).

Faciliter les démarches administratives pour les importateurs

La charte va permettre notamment d'accélérer les démarches administratives et les contrôles pour pouvoir entrer sur le territoire français. Objectif: que les procédures et les frais de douanes ne soient plus un frein. Tous les contrôles sont regroupés sur un même site pour faciliter les formalités de contrôle, réduire les temps de transit et réduire les coûts d'import.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le-Havre. Le port du Havre veut importer plus de fruits et légumes