En ce moment : PLEASE DON'T GO - DOUBLE YOU Ecouter la radio

Condé-sur-Sarthe. Normandie. Deux ans de prison pour menaces de mort envers François Hollande et Manuel Valls

Le détenu Mohamed Doumbia, désormais détenu à Vendin le Vieil (Pas de Calais), avait menacé de mort: François Hollande, en 2016, alors qu'il était incarcéré au centre pénitentiaire de Condé sur Sarthe, près d'Alençon (Orne). L'affaire avait été prise très au sérieux au plus haut sommet de l'État.

Condé-sur-Sarthe. Normandie. Deux ans de prison pour menaces de mort envers François Hollande et Manuel Valls
Un détenu du centre pénitentiaire de Condé sur Sarthe (orne) condamné à 2 ans de prison pour menaces de mort envers François Hollande et Manuel Valls. - Eric Mas

"Ça te coûtera au bas mot la vie d'un de tes enfants, ça me paraît bien " : voilà le style de message téléphoné à l'Élysée, non pas par Mohamed Doumbia qui était en prison, mais par sa femme sur qu'il avait fait pression pour qu'elle passe le coup de téléphone. Des courriers ont aussi été envoyés.

"Je ne suis pas un clown, je vais m'en prendre à Valls, à sa famille ", avait-il aussi menacé. L'affaire avait été suffisamment prise au sérieux, pour être suivie par la cellule antiterroriste du parquet de Paris, qui, si Mohamed Doumbia était incarcéré, craignait de possibles complicités extérieures.

Menaces de morts

Outre le Président de la République et son Premier Ministre, Mohamed Doumbia avait aussi proféré des menaces de mort envers le Ministre de l'Intérieur, et envers un magistrat. Mais aussi envers des surveillants pénitentiaires : "je vais te faire abattre à la Kalachnikov", "je compte vous faire ouvrir la gorge d'un bout à l'autre". La sécurité a été renforcée à leur domicile. C'est hélas le quotidien des surveillants, comme en témoigne ce responsable syndical :

Surveillant Condé sur Sarthe

Refus de comparaître

Mohamed Doumbia a refusé de se présenter au tribunal en juin 2017, puis d'être jugé par vidéo en septembre. C'est donc en son absence que le tribunal correctionnel d'Alençon, suivant les réquisitions du procureur de la République, l'a condamné ce jeudi après-midi 19 octobre 2017, à deux ans de prison supplémentaires. Il doit aussi verser mille cinq cents euros de dommages et intérêts à un surveillant.

Mohamed Dumbia a été transféré de Condé-sur-Sarthe à Vendin-le-Vieil. C'est son petit frère, qui est désormais incarcéré à Condé sur Sarthe.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Condé-sur-Sarthe. Normandie. Deux ans de prison pour menaces de mort envers François Hollande et Manuel Valls