Calvados : sa tante l'héberge, en remerciement il la vole

Calvados : sa tante l'héberge, en remerciement il la vole

L'entrée du tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Le
Par : Joëlle Briant

Un trentenaire a été jugé par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) le mercredi 6 septembre 2017 pour un vol commis dans la matinée du mercredi 26 octobre 2016 au domicile de sa tante, dans l'agglomération.

Pierre-Alexandre Boa âgé de 30 ans a la délicatesse de voler sa tante qui l'avait hébergé. Pour ces faits, qui ont eu lieu à Caen (Calvados), il a été jugé par le tribunal de grande instance de Caen le mercredi 6 septembre 2017. S'il était absent à l'audience, la victime, elle, s'y est présentée pour témoigner.

Il vole la tablette numérique et la revend

La victime explique qu'elle et son mari ont hébergé son neveu durant une période, car à la suite de la perte de son emploi, il était "dans la galère". Puis elle a continué à lui rendre service en lui lavant son linge. Ce jour-là, en venant récupérer son sac de linge propre il subtilise la tablette numérique dans le salon. Celle-ci sera retrouvée peu de temps après dans le magasin Cash Convector, le voleur l'y ayant vendue 70 euros.

"Pas facile d'être dans le besoin"

L'individu explique aux policiers que ce jour-là il n'avait ni argent ni cigarettes et qu'il était désespéré. "C'est pas facile de vivre dans le besoin, je ne retrouve plus d'emploi, maintenant mon travail c'est d'être RMiste. J'ai voulu rendre la tablette, mais j'avais trop honte."

"Il nous a menacé de nous mettre la misère"

En matière de remords la victime ne voit pas les choses de la même façon "Il a menacé de "nous mettre la misère si on portait plainte." Elle sollicite 1 500 euros de dommages et intérêts.

Le ministère requiert un mois de prison ferme.

La cour condamne Pierre-Alexandre Boa à 3 mois de prison dont un mois ferme assorti de 24 mois de sursis mise à l'épreuve et révoque un sursis d'un mois (l'homme ayant déjà été condamné pour violences).

Il écope donc de 2 mois de prison ferme. S'y ajoute l'injonction d'indemniser la victime à hauteur de 1 500 euros.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques